BFM Business
Services

"Future 40": Station F lance à son tour sa liste des meilleures start-up françaises

Le campus, qui abrite un millier d'entreprises, veut mettre les meilleures start-up en valeur, comme l'explique sur BFM Business Roxanne Varza, la directrice de Station F.

Après le Next40, Station F lance son "Future 40". Le campus vient de dévoiler les 40 start-up les plus prometteuses, parmi celles qu'elle abrite en son sein. "Comme nous avons 1000 start-up à Station F, parfois c'est un peu compliqué de savoir qui fait quoi" explique Roxanne Varza, la directrice du campus parisien, invitée ce jeudi sur le plateau de Good Morning Business.

L'idée était donc de lister "les 40 start-up les plus prometteuses" de Station F en se basant sur des critères spécifiques. "On a regardé s'il y avait vraiment une innovation technologique" détaille Roxanne Varza. "Est-ce qu'il y a une super équipe? Est-ce qu'il y a de la croissance?" Il s'agissait aussi des entreprises qui ont levé moins d'un million de dollars, jusqu'à présent. 

La liste du Future 40
La liste du Future 40 © -

Parmi ces jeunes pousses choisies, Karamel, une "application pour trouver des activités pour les enfants" détaille Roxanne Varza. Mais aussi Harvestr qui permet de "récupérer les feedbacks" des consommateurs pour ensuite développer "des roadmaps produits".

Ou encore Navee, le "coup de cœur" de la patronne de la Station F, "une solution qui permet de détecter des images frauduleuses" sur internet, notamment pour éviter les arnaques, explique-t-elle. Dernier exemple: NetR, qui centralise les données santé des hôpitaux pour faire de l'aide au diagnostic.

Next40, French Tech 120...

En octobre dernier, le gouvernement avait dévoilé son Next40, la liste des 40 entreprises non cotées qui ont le potentiel de devenir des champions européens voire mondiaux dans leur secteur. On y retrouvait ainsi Blablacar, Doctolib ou encore Meero. L'idée était alors de leur proposer un accompagnement spécifique pour permettre leur expansion.

Le mois dernier, c'est un nouveau programme du gouvernement qui était lancé, pour cibler 120 start-up en phase d’hyper-croissance. Les candidatures ont été lancées, et là encore, il s'agit d'aider les meilleures structures à passer un nouveau palier.

Thomas Leroy