BFM Business

Fin du téléphone fixe, pas de raison de paniquer… pour l’instant

L'aventure de la téléphonie RTC se termine. D'ici 2024, ces appareils auront totalement disparus des réseaux.

L'aventure de la téléphonie RTC se termine. D'ici 2024, ces appareils auront totalement disparus des réseaux. - CC Flickr

Le réseau RTC vit ses dernières années. Orange va progressivement couper ces 13 millions de lignes pour les faire passer au numérique.

Fin d’une époque. Alors que le spectre de l’écran noir hante les téléspectateurs, que la mort des cabines téléphoniques est annoncée et que les annuaires papier sont enterrés, une nouvelle disparition va bousculer les habitudes des Français: celle du téléphone fixe.

Le réseau téléphonique commuté (RTC) par lequel transitent les communications passées depuis une ligne fixe est un héritage transmis par France Telecom à Orange. 13 millions de foyers y sont encore connectés, soit près d'un tiers des lignes téléphoniques en service. Un chiffre qui semble énorme, mais qui ne représente plus grand-chose face à la vague des box internet triple ou quadruple play. 

Mais surtout, l’opérateur doit continuer d’offrir un service impeccable ce qui pose problème. D’une part, ce réseau basé sur des commutateurs est vieillissant et complique la maintenance. Il n’y a quasiment plus de fabricants pour assurer le remplacement des pièces indispensables au bon fonctionnement des commutateurs, mais aussi, les techniciens spécialisés dans les télécoms analogiques se font de plus en plus rares et les jeunes sont formés aux technologies numériques. Et enfin, argument imparable, les commutateurs posent des problèmes ne sont pas vraiment écologiques. Bref, comme l’indique l’Arcep, "cette technologie arrive en fin de vie".

La coupure ne va néanmoins pas se faire en une nuit. Orange commencera par mettre fin à la production des nouvelles lignes analogiques sur RTC en 2018. Trois ans plus tard, en 2021, l’opérateur fermera ces services progressivement jusqu’en 2024. Pendant cette période, il ne sera donc plus possible de s’abonner à une ligne analogique.

-
- © Arcep

Ces abonnés ne seront pas abandonnés. L’opérateur va évidemment leur proposer d’évoluer, mais sans nécessairement prendre une box dernier cri. Orange prépare Accès Essentiel, une nouvelle offre adaptée à ce public fait d’entreprises et de particuliers qui transitera par un boitier plus proche du modem que de la box. Car si le service proposera la téléphonie sur IP (Internet Protocol), il ne permettra pas de se connecter à Internet.

Peut-on s’attendre à un tarif "social" à quelques euros comme l’a fait Free dans la téléphonie mobile? Il faudra patienter encore quelque temps pour le savoir. Orange n’a précisé ni la date de lancement de ce nouveau service, ni le montant de l’abonnement.

Mais il est impensable qu'Orange ne fasse pas un effort. L'abonnement RTC coûte plus de 17 euros par mois, quand aujourd'hui, celui des box démarre à moins de 10 euros chez Free.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco