BFM Business

Facebook s’intéresse (en secret) à notre santé

 Le réseau social veut créer des communautés en ligne avec des groupes de personnes souffrant de même maladies.

Le réseau social veut créer des communautés en ligne avec des groupes de personnes souffrant de même maladies. - Lionel Bonaventure - AFP

Le réseau social planche en secret sur un projet médical. Il pourrait lancer des groupes de soutien en ligne permettant de connecter les utilisateurs souffrant de maladies. Des applications de soins préventifs seraient aussi à l’étude.

Après Apple et Google, c’est au tour de Facebook de se positionner sur le secteur de la santé. Le réseau social veut créer des communautés en ligne avec des groupes de soutien permettant de connecter les utilisateurs souffrant des mêmes maladies.

Mais il envisagerait aussi de lancer des applications pour aider les gens à améliorer leur mode de vie dans un but préventif. Des contacts auraient déjà été pris avec des experts de l’industrie médicale et des entrepreneurs. Une équipe serait même déjà chargée de tester différentes applis de santé.

Facebook n’est pas tout à fait novice dans ce domaine. Il a donné à la possibilité d’afficher son statut de donneur d’organe dès 2012. Et, l’épouse de Zuckerberg est pédiatre. Le couple a d'ailleurs fait don de 5 millions de dollars à un centre de santé de Palo Alto.

> Lire la suite de l'article sur 01net

Amélie Charmay