BFM Business

Des hackers s'attaquent à Pernod Ricard

Le bureau de Londres a été visé mardi par des envois massifs de mails contenant des pièces jointes piégées.

Le bureau de Londres a été visé mardi par des envois massifs de mails contenant des pièces jointes piégées. - Philippe Huguen - AFP

Le bureau de Londres a été visé mardi par des envois massifs de mails contenant des pièces jointes piégées. L'entreprise de spiritueux assure que tout est rentré dans l'ordre sans avoir d'incidence sur son activité.

Pernod Ricard victime de hackers. Mardi à 12 heures, les bureaux de Londres ont enregistré "une activité inhabituelle" sur leur réseau informatique, reconnaît le service de communication du groupe. Dans les faits, les salariés londoniens ont reçu en masse des mails contenant des pièces jointes piégées. Les services informatiques ont réagi en conséquence pour faire cesser cet afflux.

Selon Bloomberg, certains employés ont dû faire examiner leur ordinateur pour vérifier qu'ils n'avaient pas été infectés. Les bureaux du groupe et de ses filiales situés sur le territoire français n'ont pas été visés, précise un porte-parole du groupe. Pernod Ricard assure par ailleurs que l'activité de l'entreprise n'a pas été pénalisée par cette attaque.

La virulence de la cyberattaque n'a donc rien à voir avec celles de mai et de juin, où les ransomwares Wannacry et Petya avaient contaminés des milliers d'ordinateurs dans le monde entier, perturbant infrastructures critiques et multinationales. Auchan et Saint-Gobain faisaient partie des entreprises françaises touchées.

C.C.