BFM Business

Dans quels pays se sacrifie-t-on le plus pour s'acheter un iPhone?

Alors qu'il ne représente que 1,6% du revenu annuel moyen aux Etats-Unis, l'iPhone pèse 2,7% en France et 39,3% en Indonésie.

Alors qu'il ne représente que 1,6% du revenu annuel moyen aux Etats-Unis, l'iPhone pèse 2,7% en France et 39,3% en Indonésie. - Apple (Montage BFM Business)

Alors qu'en France, il faut travailler 50 heures en moyenne pour s'offrir un iPhone (2,7% du revenu annuel), aux Etats-Unis seules 27 heures suffisent.

Dans quel pays peut-on le plus facilement s'offrir un iPhone? C'est la question que s'est posée la société américaine spécialisée dans les études marketing WebPageFX. Alors qu'on se servait de l'indice "Big Mac" pour comparer les niveaux de vie dans chaque pays, la société tente de lui substituer un indice "iPhone". Evidemment, cet indice est un reflet moins fidèle de la réalité du pouvoir d'achat que le Big Mac (on s'offre en général moins souvent un smartphone qu'un hamburger). D'autant que le prix du téléphone d'Apple varie fortement d'un pays à l'autre. Ainsi s'il ne coûte "que" 649 dollars aux Etats-Unis, les Suédois doivent eux débourser 876 dollars, les Turcs 1015 dollars et les Brésiliens plus de 1100 dollars.

Résultat, s'offrir un iPhone représente dans certains pays un sacrifice financier parfois colossal au regard du revenu moyen du ménage. Ce qui explique qu'il ne soit en dehors des pays occidentaux réservé qu'à une élite financière. 

En France, le prix de l'iPhone est l'équivalent des dépenses annuelles en textile

Logiquement, ce sont les Américains qui peuvent le plus facilement s'en payer un. Pour eux, le smartphone à la pomme représente 1,6% du revenu annuel moyen d'un ménage. En France, le sacrifice est déjà plus élevé. Pour un ménage français au revenu moyen, la dépense représente tout de même 2,7% de ses gains annuels. Soit peu ou prou l'équivalent de sa dépense annuelle moyenne en textile et chaussure selon l'Insee. Un individu (pas un ménage cette fois comme dans l'étude) doit ainsi travailler 50 heures au salaire horaire net moyen (14,33 euros) en France pour se payer un iPhone. Alors qu'aux Etats-Unis, l'américain moyen pourra s'en payer un toutes les 27 heures de travail. L'iPhone y est là-bas sensiblement moins cher, surtout les salaires nets sont en moyenne 50% plus élevés.

Le prix de l'iPhone en pourcentage du revenu annuel moyen par pays

-
- © -

Avec ce graphique, on peut aussi déduire le nombre d'iPhone que pourrait s'offrir un ménage moyen selon les pays. Ainsi un Américain peut se payer en moyenne près de 63 smartphones d'Apple par an. Pour un Français, ce nombre tombe à 37. Un Espagnol ne pourrait pas s'en offrir 30. Un Brésilien à peine 10, un Chinois seulement 7 et un Indonésien pas plus de 2.

Evidemment ce graphique prend en compte le revenu moyen. Or, dans les pays émergents, il y a de fortes disparités de revenus dans nombre de ces pays entre une classe moyenne en voie d'enrichissement et celles qui ne profitent pas ou peu de la croissance. En Chine par exemple, on estime que plus de 450 millions d'habitants ont un pouvoir d'achat équivalent à ceux des occidentaux. Pour eux, l'achat d'un iPhone représente moins de 5% de leurs revenus comme en Europe. D'où d'ailleurs le succès de ce téléphone là-bas depuis un an. En revanche pour les 800 millions d'autres, un an de salaire ne suffirait pas pour s'en offrir un.

L'infographie complète sur le prix de l'iPhone

-
- © -
Frédéric Bianchi