BFM Business

Coup de semonce contre l’équipe dirigeante de Yahoo

Un groupe d'actionnaires activistes n'a plus confiance dans les compétences de Marissa Meyer, la PDG du groupe américain.

Un groupe d'actionnaires activistes n'a plus confiance dans les compétences de Marissa Meyer, la PDG du groupe américain. - AFP-Stephen-Lam

"Le fonds d'investissement Starboard Value, qui réunit un groupe d'actionnaires activistes du groupe américain, demande le remplacement de l'ensemble du conseil d'administration qu'il juge incompétent."

Nouveau coup de pression sur la direction de Yahoo. Quelques mois après l’avoir contraint à décloisonner ses activités web pour les vendre au plus offrant et positionné deux de ses membres au conseil d’administration, le groupe d’actionnaires activistes Starboard Value a fait savoir jeudi qu’il allait demander le remplacement de l’ensemble du conseil d’administration de l’entreprise lors de la prochaine assemblée générale. Il avait aussi exhorté Yahoo à renoncer à se séparer de sa participation au capital du groupe chinois d’e-commerce Alibaba. 

Starboard Value est un fonds d’investissement qui détient 1,7% du capital de Yahoo. Il s’apprête à proposer au vote la nomination de neuf nouvelles personnes de son choix, dont Jeffrey Smith, son directeur général. Objectif: mettre fin au pouvoir de décision des actionnaires actuellement au conseil d’administration, qu’il juge inaptes à gérer correctement les changements nécessaires à la relance du groupe, actuellement en perte de croissance.

"Un management médiocre"

L’un des chantiers à mener consiste à évaluer une éventuelle revente des activités web de la société. Or, le conseil d’administration ainsi que la PDG Marissa Meyer n’en auraient tout simplement pas les aptitudes selon Starboard Value, qui écrit dans une lettre diffusée ce 24 mars: "Nous sommes extrêmement déçus par les mauvaises performances financières de Yahoo, un management médiocre, de mauvaises pratiques en termes de recrutement et de rémunération et le fait que le conseil ne puisse rendre des comptes".

Ces actionnaires reprochent aux membres actuels du "board" un manque de "leadership", de "vision" et d’"objectivité" dans leurs prises de décisions. Ils avaient déjà exprimé début janvier leurs "inquiétudes" sur des acquisitions envisagées dans une lettre adressée à Marissa Meyer.

Restructuration et suppressions d'emplois

Depuis plusieurs mois, Yahoo tente de trouver des recettes pour se relancer: le groupe a ainsi mis en place en février un comité indépendant pour l'aider à trouver les meilleures options et n'exclut pas de se vendre. Yahoo a aussi annoncé un plan de restructuration avec une réduction de 15% des effectifs et une rationalisation de ses activités. La filiale française veut d’ailleurs supprimer 55 postes, soit les deux tiers de ses effectifs.

Vers 13h35 heure française à la Bourse de New York, le titre prenait 0,57% à 35,0 dollars, dans les échanges électroniques de pré-séance.

A.R. avec AFP