BFM Business

Cette intelligence artificielle rend fous les spammeurs

RE:Scam se présente comme "n’importe qui, et personne".

RE:Scam se présente comme "n’importe qui, et personne". - Netsafe

VIDÉO - Une association néo-zélandaise a créé un logiciel qui répond pour vous aux emails d'arnaque, et leur pose des tonnes de questions jusqu'à pousser à bout les auteurs de campagnes de spams.

Marre du spam? Ces emails qui vous assurent que le fisc vous a trop taxé, et veut vous rembourser, ou ces messages censés venir d'une femme folle de vous qui veut vous épouser à condition que vous lui payiez le voyage jusqu'à vous? Et si vous preniez les arnaqueurs à leur propre jeu?

Ce que propose l'organisation néo-zélandaise Netsafe devrait vous intéresser: elle a créé Re:Scam, une intelligence artificielle qui trolle les spammeurs. Autrement dit, elle entame une conversation sans fin avec le spammeur en le bombardant de questions.

La marche à suivre est simplissime, et le service totalement gratuit. Il suffit de transférer le spam à l'adresse mail me@rescam.org. L'intelligence artificielle qui se présente dans cette vidéo comme "n’importe qui, et personne", va alors répondre au spammeur -la plupart du temps un robot-, occupant ainsi son "attention".

L'IA va par exemple lui fournir un numéro de compte en banque (factice), mais en lui envoyant un mail par chiffre afin, lui assure-t-elle, "d'éviter d'être détecté", constate-t-on dans la vidéo de démonstration publiée par Netsafe. Ou assurer de son intérêt pour devenir Illuminati / se marier avec Anastasia, mais avoir d'abord "quelques questions".

Des conversations parfois "très drôles"

Elle introduit même de légères fautes grammaticales dans ses messages et varie le délai de réponse pour faire plus "humain" et mieux tromper le spammeur. Elle promet également de vous envoyer la retranscription de ses échanges avec le robot spammeur, des conversations "parfois très drôles" assure Netsafe.

L'organisation néo-zélandaise est une association indépendante à but non-lucratif qui se donne pour mission d'utiliser la technologie afin de relever les nouveaux défis posés par le numérique. Elle propose par exemple des outils -tous gratuits- pour lutter contre le cyber-harcèlement et le piratage informatique.

N.G.