BFM Business

Bracelets connectés: Samsung et Apple devancés par Fitbit

Fitbit a vendu cinq fois plus de bracelets connectés qu'Apple a vendu d'AppleWatch. Mais les deux produits sont-ils vraiment comparables?

Fitbit a vendu cinq fois plus de bracelets connectés qu'Apple a vendu d'AppleWatch. Mais les deux produits sont-ils vraiment comparables? - Monica Schipper - AFP

Selon la dernière étude IDC sur le marché des "wearables", FitBit se place en tête du marché face aux géants de la Tech que sont Apple, Samsung ou Xiaomi. Sa recette? Des produits simples et pas chers.

Peut-on réellement comparer les bracelets connectés de Fitbit avec l’AppleWatch ou la Samsung Gear? Pour le cabinet IDC oui, et ce n’est pas Fitbit qui s’en plaindrait. Dans le dernier classement du cabinet d’analyse qui porte sur le 2e trimestre 2016, le fabricant américain spécialisé dans les trackers d’activité se place en tête du marché des "wearables", terme qui regroupe montres et bracelets connectés, quel que soit leur positionnement de gamme.

Fitbit est donc en tête de la catégorie avec 5,3 millions de produits vendus (+11%) contre 3,8 millions pour Xiaomi (+4%), 1,3 pour Garmin (+12%), 1,1 million pour Apple (-71%) et 1 million pour Samsung (+89,9%). Pour Jitesh Ubrani, analyste IDC, c’est le positionnement de Fitbit avec des produits très accessibles et simples d’utilisation qui explique ce succès.

Les ventes d'AppleWatch sont-elles ridicules? Pas vraiment!

Reste que la comparaison entre Fitbit qui propose de nombreux modèles à partir d’une cinquantaine d’euros et la Watch d'Apple dont le prix moyen est dix fois supérieur est osée. C’est un peu comme si l'on comparait les ventes d’Eram avec celles de Weston. D'ailleurs, dans un autre classement d'IDC portant exclusivement sur les montres connectés, Apple est en tête lors du 3e trimestre 2016 avec une part de marché de 41,3%.

En effet, malgré son prix et son positionnement, les ventes d’AppleWatch sont loin d’être ridicules. Selon le site spécialisé Above Avalon, le groupe californien en a commercialisé 13 millions seulement 12 mois après son lancement, soit un chiffre d’affaires de 6,5 millions de dollars.

Depuis, les ventes ont ralenti comme pour l'ensemble des acteurs de ce marché qui ne semble pas avoir convaincu le public. Apple a révisé ses tarifs, a amélioré sa montre avec l’AppleWatch 2 lancée en septembre dernier. Malgré tout, face à une concurrence à la fois sur l’entrée et le haut de gamme et aux nombreux appareils spécialisés, difficile d’imaginer que la montre connectée d’Apple connaisse un jour le succès de l’iPhone. 

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco