BFM Business

Bouygues et Orange confirment discuter d'un rapprochement

Les deux géants français des télécoms ont indiqué mardi que des discussions étaient engagées en vue d'un éventuel rachat de Bouygues Télécom par Orange.

Le scénario prend peu à peu forme. "Des discussions préliminaires ont été engagées avec Orange pour explorer toute éventuelle opportunité", a annoncé Bouygues ce mardi, donnant ainsi plus de sens à l'hypothèse d'un rapprochement entre les deux géants des télécoms.

"Un accord de confidentialité a été signé ce jour (mardi) par Bouygues et Orange", précise le groupe industriel et de construction dirigé par Martin Bouygues, alors qu'Orange évoque "la reprise de discussions préliminaires avec le groupe Bouygues". "À ce jour, aucune décision n'a été prise et rien ne garantit l'issue de ces discussions préliminaires", assure toutefois Bouygues dans son communiqué.

Orange "explore les opportunités"

Orange, de son côté, a indiqué qu'il explorait "les opportunités du paysage français des télécoms", tout en rappelant que "ses investissements et ses positions lui permettent une totale indépendance". En outre, le groupe précise que ces discussions ne sont "pas contraintes par un calendrier particulier et ne s'engagent pas sur un schéma prédéfini".

Dimanche, le JDD avait évoqué l'hypothèse d'un rachat de Bouygues Télécom par Orange pour 10 milliards d’euros (répartis en cash pour 2 milliards, et en actions Orange pour 8 milliards).

Ainsi, avec 15% de l’opérateur historique, Bouygues deviendrait le deuxième actionnaire après l’État. Il disposerait de deux sièges au conseil d’administration d’Orange, un pour Martin Bouygues, l’autre pour Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom. Dernier point et pas des moindres, Orange se serait engagé à reprendre la totalité du personnel de Bouygues.

Le secteur des télécoms décolle en Bourse

Conséquence directe de cette annonce: les titres du secteur des télécoms connaissaient une nette ascension mardi matin à la Bourse de Paris, Numericable-SFR en tête, dynamisés par la perspective d'un resserrement du marché à trois opérateurs. peu après 9h30, Bouygues gagnait 2,37%, et Orange 1,64%. Leurs concurrents Numericable-SFR et Iliad décollaient respectivement de 5,78% et 2,24%, dans un marché en hausse de 0,24%.

Y.D. avec agences