BFM Business

Bloomberg annonce qu'Orange veut racheter Bouygues, ce dernier lui répond

-

- - Eric Gaillard - Reuters

Bloomberg assure qu'Orange a entamé des discussions préliminaires pour éventuellement racheter les activités télécoms et médias du groupe Bouygues. Ce dernier affirme pourtant qu'il n'a "aucun projet de sortie des secteurs des télécoms et de la télévision".

L'opérateur historique Orange serait en discussions préliminaires pour racheter son concurrent Bouygues Télécom, d'après Bloomberg lundi 7 décembre. Le site d'informations économiques cite des sources proches du dossier selon lesquelles le groupe en serait aux premières discussions avec le groupe de médias et de télécommunication Bouygues.

Ces sources, trois personnes qui souhaitent rester anonymes, évoquent différentes possibilités de rapprochement entre les deux rivaux domestiques, dont un partenariat. Contacté par BFM Business, Orange a indiqué ne pas commenter "les rumeurs qui depuis deux ans, animent artificiellement le marché". Le groupe précise que "des acteurs français des télécoms, Orange est celui qui n'a pas besoin de consolidation".

TF1 et LCI dans le deal ?

Reste que pour Bloomberg, dans le cadre de ce deal, "Bouygues pourrait ne garder que son activité de construction, et seulement une part minoritaire dans les médias et les télécoms". A priori donc, les discussions porteraient également sur le rachat des chaînes de télé du groupe Bouygues, donc la première chaîne française TF1, et quatre autres chaînes dont la payante LCI. 

Pour le moment, aucune offre n'a été formulée ni aucune décision prise, et les deux entreprises regardent comment elles pourraient se rapprocher sans contrevenir aux règles de la concurrence, indique le site. Orange est actuellement le plus gros opérateur mobile français. Bouygues, de son côté, se dispute la troisième marche du podium avec Free mobile. 

Bouygues a réagi ce mardi en indiquant qu'il n'a "aucun projet de sortie des secteurs des télécoms et de la télévision". Le groupe Bouygues "réaffirme son ancrage durable dans ces deux industries", ajoute le communiqué alors que les titres TF1 et Bouygues progressaient à l'ouverture de la bourse de Paris, portés par des informations de presse évoquant un rachat par Orange.

Depuis l'arrivée de Free dans le secteur, les opérateurs, jusque-là vaches à lait des groupes qui les détenaient, ont dû se battre pour conserver leurs marges alors que le nouvel entrant tirait les prix vers le bas. Les télécoms ont déjà connu un premier mouvement de consolidation avec le rachat de SFR par Numericable. Un rachat au nez et à la barbe de Bouygues, candidat lui aussi au rachat de l'opérateur de Vivendi. 

Une information bien accueillie en Bourse

Ce mardi matin, l'action TF1 a ouvert en hausse de 6,40% à 11,83€, celle de Bouygues en progression de 2,83% à 35,38€ et Orange en hausse de 1,10% à 15,65€.

>> Suivez l'évolution de ces valeurs en direct sur TradingSat.com

N.G. avec AFP