BFM Business

Avec son smartphone pliable, Samsung peut-il relancer le marché des smartphones?

Le Samsung Galaxy Fold

Le Samsung Galaxy Fold - BFMTV.COM

Le Galaxy Fold sera lancé le 18 septembre en France. L'appareil révolutionne le design des smartphones, dans un marché de plus en plus saturé.

Présenté en février dernier, le Galaxy Fold de Samsung, le premier smartphone pliable du marché, est finalement commercialisé dans le monde après moult reports dus à des problèmes techniques. L'appareil est disponible en Corée du Sud depuis ce vendredi. Pour la France, ce sera à partir du 18 septembre dans une sélection de boutiques.

Ce smartphone marque les esprits avec son écran particulièrement fin qui se déplie pour transformer le smartphone en tablette de 7 pouces. Le prix est tout aussi marquant: il faudra débourser près de 2.000 dollars pour s’offrir ce bijou (le prix en euros n’a pas encore été communiqué).

Alors que le design des smartphones n’a que peu changé depuis le début des années 2000, ce nouveau type de terminal va-t-il permettre au secteur de repartir de l'avant dans un marché du smartphone qui s’essouffle?

Rappelons que selon le cabinet IDC, les livraisons dans le monde se sont encore repliées de plus de 2% à 333 millions d’exemplaires au deuxième trimestre. D'abord, tout simplement parce que le marché mondial approche la saturation avec des taux d’équipement qui dépassent les 100% voire les 110% dans les pays matures. Il y a ensuite la propension des consommateurs à garder leurs terminaux plus longtemps, compte tenu de leurs arbitrages budgétaires et de l’absence de réelles innovations sur ce marché.

Au-delà de "l’effet waouh"

Mais avec un prix autour des 2.000 dollars, cette petite révolution n’aura pas d’effets visibles sur la tendance baissière du marché, en tout cas pas dans l'immédiat. Il s’agit bien plus "d’un enjeu de communication, ce Galaxy Fold doit faire office de halo pour la marque", commente Thomas Husson, vice-président et analyste principal pour le cabinet Forrester. "Samsung est le numéro un mondial mais face à la concurrence il était obligé de montrer qu’ils créent une rupture". Et ainsi reprendre la main dans le domaine de l'innovation, notamment face à Huawei.

D’autant plus qu’au-delà de "l’effet waouh", le smartphone pliable doit apporter des ruptures d’usages, poursuit Thomas Husson. "Samsung a montré des choses intéressantes comme le fait de faire cohabiter sur l’écran plusieurs applications simultanément et de pouvoir interagir entre elles. Néanmoins il reste beaucoup de choses à optimiser comme la question de la batterie. Mais dire que cela va devenir un standard, c’est encore trop tôt".

"Nous prévoyons que le marché de la téléphonie restera relativement stable ou ne progressera que marginalement en unités au cours des cinq prochaines années, compte tenu de sa maturité. Cela est en effet devenu un jeu de valeur, pas un jeu d'unités", relativise également Annette Zimmermann, vice-présidente et analyste au sein du cabinet Gartner.

Samsung pourrait lancer un modèle moins cher

La concurrence ne reste pas néanmoins inactive. Le numéro deux mondial -et champion de la croissance- Huawei a également annoncé un terminal pliable juste après les annonces de Samsung en début d’année. Mais sa date de commercialisation n’a pas encore été communiquée.

L’accueil des premiers utilisateurs sera primordial et il validera, ou pas, la pertinence de ces nouveaux modèles. Mais une chose est sûre, pour générer du volume, le prix devra baisser et les produits se généraliser. Et Samsung est déjà sur le coup. Selon Bloomberg, le groupe sud-coréen devrait lancer à l'avenir un prochain modèle pliable, peut-être moins onéreux.

Olivier CHICHEPORTICHE