BFM Business

Alcatel-Lucent: Hollande demande des garanties

François Hollande veut que l'emploi en France soit garanti après le rachat d'Alcatel par Nokia.

François Hollande veut que l'emploi en France soit garanti après le rachat d'Alcatel par Nokia. - Remy Gabalda - AFP

Le chef de l'Etat a indiqué mercredi qu'il était favorable au rachat d'Alcatel-Lucent par Nokia, à condition que l'emploi soit garanti et la recherche "augmentée".

François Hollande a fait savoir mercredi qu'il avait demandé à Nokia et Alcatel-Lucent que l'emploi en France soit garanti et la recherche "augmentée", dans le cadre de leur fusion censée donner naissance à un champion européen des télécoms. "

Nous sommes favorables à tout ce qui peut constituer un leader mondial, car Nokia-Alcatel ce sera un leader mondial, une force au bénéfice de l'Europe et des deux pays concernés, mais à certaines conditions", a dit le président français à la presse lors d'une visite d'Etat en Suisse.

"La première, c'est l'emploi qui doit être garanti en France. Les dirigeants feront des propositions et nous les examinerons", a-t-il ajouté.

"La deuxième, c'est la recherche. La recherche ne doit pas seulement être maintenue en France, elle doit être augmentée", a-t-il poursuivi. "C'est à ces deux conditions que nous considérerons que la fusion peut être une chance pour l'entreprise et la France."

Nokia a dévoilé mercredi une offre de rachat de son concurrent franco-américain Alcatel-Lucent, valorisant ce dernier à 15,6 milliards d'euros et a pris des engagements vis-à-vis du gouvernement français.

Y.D. avec agences