BFM Business

Air France va être pilotée pour la première fois par une femme

-

- - AFP

Entrée chez Air France en 1991, Anne Rigail a été officiellement nommée ce mercredi directrice générale de la compagnie. Elle a notamment assuré les difficiles négociations préalables à l'accord signé avec les hôtesses et les stewards.

Une femme pour piloter Air France. Voilà qui marque bien la rupture que veut incarner Ben Smith, le PDG du groupe Air France-KLM qui a assuré lui-même l'intérim avant de choisir cette diplômée de l'Ecole des Mines, qui a fait toute sa carrière au sein de la compagnie -elle a été recrutée en 1991 par Air Inter. Anne Rigail prendra officiellement ses fonctions le 17 décembre.

Un profil consensuel

En confiant le manche à Anne Rigail (49 ans), Ben Smith livre deux messages majeurs aux salariés de la compagnie. D’abord sa volonté de dialogue avec les syndicats. Cette "historique" d’Air France a en effet à son actif la délicate négociation des derniers accords signés avec les représentants des hôtesses et des stewards. Ensuite, l’importance qu’il accorde à la satisfaction des clients. Anne Rigail était en effet depuis 2017 en charge à la direction générale de la compagnie de toutes les problématiques que peuvent rencontrer les passagers ainsi qu’à leur fidélisation.

Un profil plus consensuel que celui de Franck Terner, l'ex-directeur général contesté par les syndicats, qui le tenait pour responsable de l'échec du dialogue social lors du conflit du printemps autour de leurs revendications salariales. Il avait été provisoirement remplacé en septembre par le canadien Benjamin Smith, qui assurait l'intérim jusqu'au 31 décembre.

La nomination d'Anne Rigail intervient quelques jours après l'élection d'une nouvelle équipe à la tête du SNPL Air France, premier syndicat de pilotes au sein de la compagnie française, alors que des négociations propres aux pilotes sont en cours avec la direction.

Frédéric Bianchi avec AFP