BFM Business

Samsung lance le premier smartphone 5G au monde

-

- - JUNG Yeon-Je / AFP

Samsung Electronics a commercialisé ce vendredi le premier smartphone au monde fonctionnant avec la 5G.

Deux premières mondiales en une semaine pour la Corée du Sud. Le pays est devenu mercredi soir le premier au monde à proposer sur l'ensemble de son territoire la 5G par l'intermédiaire de trois opérateurs sud-coréens. Le numéro un mondial des smartphones, Samsung Electronics, a accompagné cette prouesse technologique en lançant ce vendredi son tout nouveau Galaxy S10 5G.

L'objectif a été atteint pour la Corée du Sud: s'offrir une première planétaire en devançant son concurrent et géant américain Verizon. Ce dernier a en effet commencé quelques heures plus tard à dérouler la 5G pour mobiles à Chicago et Minneapolis. Le fabricant coréen Samsung a également devancé la concurrence en lançant le premier smartphone fonctionnant avec la 5G. LG sortira son V50s ThinQ 5G dans le courant du mois d'avril.

Une révolution technologique célébrée en Corée par les trois opérateurs mobiles SK Telecom, KT et LG Uplus. Ils ont organisé dans tout Séoul des événements pour le lancement du dernier né de la gamme Galaxy, dont la version de base est à 1,39 million de wons soit environ 1.090 euros.

Ce vendredi après-midi, 15.000 clients avaient déjà souscrit l'offre 5G de LG UPlus, et plus de 10.000 celle de KT. Les ventes de SK Telecom, numéro un du marché, n'étaient pas encore connues.

« Meilleure résolution et vitesse accélérée »

Des démonstrations de réalité virtuelle et de robots ont été organisées, afin d'illustrer les révolutions apportées par la 5G. Partout, les clients disaient leur enthousiasme, notamment pour les possibilités de visionnage en direct de vidéos de sport ou de cours magistraux. Selon le chercheur Lee Sang-yoon, la 5G va permettre de profiter de la réalité virtuelle « en temps réel, sans délai. On pourra en profiter avec une meilleure résolution, une vitesse accélérée ».

Comme la 3G puis la 4G, la 5G doit en effet permettre de franchir un nouveau cap dans le niveau de connectivité, en particulier pour les objets. La voiture autonome est l'une des principales innovations attendues, de même que la santé connectée, les villes intelligentes, transports urbains ou la sécurité au quotidien.

L'organisation Global System for Mobile Communications estime qu'elle pourrait se traduire par 565 milliards de dollars de bénéfices pour l'économie mondiale à l'horizon 2034.

Sandrine Serais