BFM Business

Le père d'Android lance son smartphone, une menace pour Apple et Google?

Après Apple et Google, Andy Rubin, créateur d'Android, roule pour lui-même.

Après Apple et Google, Andy Rubin, créateur d'Android, roule pour lui-même. - Yoshikazu Tsuno - AFP

Après avoir travaillé pour Apple, Andy Rubin a créé Android, puis a piloté les projets de robotique de Google. Cet ingénieur prépare désormais un écosystème basé sur un smartphone qui pilotera une gamme d’objets connectés de domotique grâce à une intelligence artificielle.

Depuis le lancement de l’iPhone en 2007, quel fabricant de smartphone n’a pas rêvé de créer un iPhone Killer? Beaucoup ont essayé, aucun n’a réussi. Essential pense y parvenir. Cette start-up est l'oeuvre d'Andy Rubin, le créateur d’Android que Google a racheté en 2005. Avant cela, il travaillait pour Apple où en 1989, il était l’un des ingénieurs de la première heure auprès de Steve Jobs et Steve Wozniak.

Andy Rubin a quitté Google en 2014 pour créer PlayGround Global, un incubateur de start-up avec un budget de 300 millions de dollars. Désormais, on comprend que ce n’était que la première étape de son véritable projet. Rubin s’apprête à lancer un smartphone haut de gamme. Il vise clairement Apple, mais pas seulement. Cet appareil pilotera un écosystème composé d’appareils de domotique connectés, un marché sur lequel Google est présent avec sa filiale Nest. Son équipe se compose déjà de 40 personnes, issues d’Apple, de Google, mais aussi de Samsung et Magic Leap. Et pour fabriquer ses appareils, il serait en contact avec Foxconn, l’assembleur historique des iPhone, comme l’a dévoilé Bloomberg.

Un écosystème indépendant d'Apple et d'Android

Quel OS compte utiliser Andy Rubin? iOS ou Android? Actuellement, personne n’en sait rien, mais difficile d’imaginer qu’il confiera à Apple ou à Google les clés de son écosystème. Le "père d’Android" pourrait en créer un qui sera adapté à une plateforme pilotée par une intelligence artificielle. Car Andy Rubin est également rompu à la robotique intelligente. Chez Google, il a piloté les projets de Boston Dynamics, une unité créée par la Darpa, l’agence technologique du département de la Défense des États-Unis, que Google a rachetée puis revendue

Il imposera également son indépendance technologique et commerciale avec un connecteur propriétaire qui lui permettra de créer son propre écosystème d'accessoires et de périphériques.

Difficile d’avoir plus de détails techniques, mais Bloomberg révèle une information stratégique. Le smartphone sera lancé dès 2017. Ce choix n’est pas anodin. En juin, Apple dévoilera la prochaine génération d’iPhone dont un modèle célèbrera son 10e anniversaire. L’été dernier, lors de la conférence technologique de Bloomberg qui se déroulait à San Francisco, Andy Rubin lançait une phrase qui aujourd’hui prend tout son sens. "L’apparition de nouvelles plateformes technologiques se produit tous les 10 ou 12 ans. Quelle sera la prochaine?", demandait-il. Innocemment. 

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco