BFM Business

Le gouvernement face au manque d'intérêt des PME pour le CICE

Jean-Marc Ayrault visitera le salon planète PME, ce mardi après-midi

Jean-Marc Ayrault visitera le salon planète PME, ce mardi après-midi - -

Plusieurs membres du gouvernement se rendent au salon Planète PME, ce mardi 18 juin, dans un contexte de doute. Selon un baromètre KPMG-CGPME, seules 43% des petites entreprises envisagent de recourir au dispositif phare de l'exécutif, le crédit impôt compétitivité pour l'emploi.

Le gouvernement va devoir mettre les bouchées doubles pour convaincre les PME, ce mardi 18 juin. Fleur Pellerin, Jean-Marc Ayrault ou encore Pierre Moscovici vont ainsi visiter, cet après-midi, le salon Planète PME qui se tient au Palais des Congrès à Paris.

L' exécutif a par plusieurs fois montré des gages de bonne volonté vis-à-vis des entrepreneurs et des petites enteprises. Le 29 avril, François Hollande avait ainsi annoncé un ensemble de mesures en faveur des entrepreneurs, avec notamment une réforme de la fiscalité des plus-values de cession de parts dans les entreprises, ou encore la suppression de l'indicateur 040 de la Banque de France, un indicateur qui fichait les entrepreneurs ayant déjà déposé le bilan une première fois.

En février, Pierre Moscovici, lors du 20ème salon des entrepreneurs, avait lui dévoilé un plan pour soulager la trésorerie des PME, en jouant notamment sur un point sensible: les délais de paiement, encore trop élevés pour bon nombre de PME.

Un CICE qui ne recueille pas l'adhésion

Reste que le charme n'a pas encore totalement opéré. La principale mesure du gouvernement en faveur des entreprises, le crédit d'impôt compétitivité pour l'emploi (CICE), ne recueille pas ainsi l'adhésion des plus petites PME.

Selon le 18ème baromètre du groupe d'audit KPMG et de la CGPME, la moitié des patrons de PME (52%) croient que le CICE ne concerne pas toutes les entreprises. Et seulement 43% d'entre eux envisagent d'utiliser le dispositif.

Néanmoins,ce taux est beaucoup plus élevé chez les plus grosses PME: 79% des entreprises de 100 à 249 salariés répondent positivement et 78% de celles employant entre 250 et 499 salariés.

Interrogés sur les "principaux freins à l'utilisation du CICE, introduit en janvier par le gouvernement socialiste, 60% des patrons de PME répondent "le manque d'information sur le dispositif".

Le salon devrait donc être l'occasion pour le gouvernement de faire preuve de pédagogie et de mettre davantage en valeur sa boîte à outils pour la croissance. Il devrait également rebondir sur le chiffre du coût du travail publié la semaine dernière par l'Insee: au premier trimestre 2013, l'indice de ce coût a reculé de 1,7% en glissement annuel.

Julien Marion