BFM Eco

Fiat Chrysler va investir 4,5 milliards de dollars aux États-Unis et créer 6500 emplois

Fiat Chrysler a accepté de verser jusqu'à 515 millions de dollars à différentes autorités américaines

Fiat Chrysler a accepté de verser jusqu'à 515 millions de dollars à différentes autorités américaines - SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le constructeur automobile italo-américain veut renforcer ses usines existantes pour produire les nouvelles versions de Jeep. Il prévoit en outre la construction d'un nouveau site d'assemblage dans le Michigan.

Fiat Chrysler a annoncé ce mardi investir 4,5 milliards de dollars de plus aux États-Unis, où il compte créer 6500 nouveaux emplois, des annonces qui devraient être saluées par le président Donald Trump, chantre du "Made in America".

Cet argent va servir à renforcer des usines existantes, qui vont produire les nouvelles versions de Jeep, sa marque phare, et à la construction d'un nouveau site d'assemblage de voitures dans le Michigan (nord), précise le constructeur dans un communiqué.

Ces annonces tombent le même jour où le puissant syndicat de l'automobile UAW a engagé des poursuites judiciaires contre General Motors (GM) pour tenter d'empêcher la fermeture d'usines annoncée récemment par le premier groupe automobile américain.

Cinq usines concernées

Dans le détail, Fiat Chrysler va investir dans cinq usines existantes. Il va notamment convertir une usine de moteurs à Detroit (Mack Avenue) en site de production pour la nouvelle génération de la Jeep Grand Cherokee et un nouveau SUV massif. Le groupe compte injecter 1,6 milliard de dollars dans ce projet et créer 3850 emplois.

La construction du site va démarrer à la fin du deuxième trimestre et les premiers véhicules assemblés sont attendus fin 2020, détaille Fiat Chrysler. Suivra ensuite la production des premiers exemplaires de la nouvelle version de la Grand Cherokee au premier semestre 2021.

Production de Jeep hybrides et 100% électriques

Les investissements annoncés ce mardi vont également permettre à trois sites de production actuels, toujours situés dans l'État du Michigan, de produire des Jeep hybrides et 100% électriques à compter de l'an prochain. Fiat Chrysler va également entamer la production de la Jeep Wagoneer et la Jeep Grand Wagoneer, un nouveau SUV trois rangées de luxe, sur le site de Warren (Michigan) dès 2021.

Ce faisant, il renonce à transférer sur ce dernier site la production du pickup Ram Heavy Duty actuellement fabriqué dans son usine mexicaine de Saltillo. L'an dernier, Fiat Chrysler avait annoncé qu'il rapatrierait la production de ce modèle aux États-Unis. Le constructeur espère que ces investissements vont lui permettre de doper son portefeuille de grosses voitures dont la demande ne faiblit pas en Amérique.

Paul Louis avec AFP