BFM Business

Automobile: Michelin crée avec Faurecia un champion des piles à hydrogène

L'accord entre Michelin et Faurecia a été signé en présence de la Secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher, entourée de Patrick Koller, de Faurecia (à gauche sur la photo) et de Florent Menegaux (à droite sur la photo)

L'accord entre Michelin et Faurecia a été signé en présence de la Secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher, entourée de Patrick Koller, de Faurecia (à gauche sur la photo) et de Florent Menegaux (à droite sur la photo) - -

Michelin et l'équipementier automobile Faurecia (groupe PSA) s'unissent dans Symbio, une co-entreprise regroupant leurs activités dans les piles à hydrogène. Cette technologie transforme ce gaz en électricité pour alimenter des véhicules en complément de batteries.

Michelin utilise la start-up Symbio, dont il détient 100%, pour s'allier à Faurecia avec pour ambition affichée "de créer un leader mondial qui produira et commercialisera des systèmes de piles à hydrogène pour les véhicules légers, utilitaires et les poids lourds." Les deux associés seront présents à parts égales au nouveau capital de la jeune pousse.

Michelin apportera à cette coentreprise les activités de Symbio. De son côté, Faurecia amènera sa compétence dans la pile à combustible développée grâce au partenariat noué avec le CEA et à celui conclu avec Stelia Aerospace Composite dans les réservoirs d’hydrogène à haute pression, que l'équipementier (filiale de PSA) gardera dans son giron.

L'accord a été signé entre les deux industriels français sous l'égide de la secrétaire d'État Agnès Pannier-Runacher, dont la présence signifiait la volonté du gouvernement de soutenir une filière nationale de l'hydrogène.

Symbio a déjà équipé des centaines de Renault Kangoo

Symbio, fondée en 2010, est devenue début 2019 filiale à 100% de Michelin, présent au capital depuis 2014. Cette jeune pousse originaire de Savoie a développé une pile à hydrogène qui peut s'intégrer dans plusieurs types de véhicules électriques (utilitaires, bus, poids lourds, bateaux…).

La technologie consiste à embarquer un réservoir stockant de l'hydrogène comprimé qui est transformé en électricité via une pile pour alimenter un moteur électrique, généralement en association avec une batterie. Symbio équipe quelques centaines de véhicules utilitaires Renault Kangoo ZE en sous-traitant la fabrication des piles à combustibles à Michelin, et leur montage à Renault.

Des camions et des bateaux mus grâce à l'hydrogène

Ce type d'alimentation offre une autonomie et une vitesse de recharge comparables à celles des voitures à essence, avec les avantages des véhicules 100% électriques: accélération, couple, silence et surtout absence de rejets polluants à l'usage, juste de la vapeur d'eau. La technologie développée par la start-up savoyarde vise aussi l'électrification de bateaux ou de véhicules lourds spécialisés (comme les bennes à ordures ménagères). Symbio a mis au point un module hydrogène qui s'ajoute à des véhicules électriques de type camions ou utilitaires à batterie, permettant de sortir des modèles hybrides batterie-hydrogène.

Les experts prévoient que la pile à combustible pourrait notamment s'imposer dans quelques années dans les véhicules utilitaires pour la livraison de marchandises en ville, ainsi que dans les bus et les camions, même si de nombreux obstacles technologiques et financiers restent à surmonter, liés notamment au coût des véhicules ainsi équipés et aux réseaux de station de recharge qui restent embryonnaire.

Frédéric Bergé