BFM Business

Hermès va créer 250 emplois dans le nord de la France

-

- - MEHDI FEDOUACH / AFP

Le groupe français de luxe Hermès annonce l'implantation d'une nouvelle maroquinerie dans les Ardennes à l'horizon 2022. Le site prévoit de créer à terme 250 emplois pour la fabrication de sacs.

L'établissement deviendra le 21ème site de production d'Hermès pour la maroquinerie-sellerie, tous situés en France. Ce nouvel atelier sera construit sur la zone industrielle de Tournes-Cliron. Il nécessitera un investissement de 10 millions d'euros et doit permettre la création, à terme, de 250 emplois.

Hermès comptait déjà un atelier dans la région, la maroquinerie des Ardennes inaugurée en 2004 à Bogny-sur-Meuse. Les nouvelles personnes recrutées seront formées durant 18 mois par les artisans de cet établissement.

Le groupe poursuit ainsi une politique de localisation de ses fabrications en France, pour des questions de qualité, en insistant sur la transmission des savoir-faire artisanaux, mais aussi pour un bénéfice d'image: le « made in France » étant un label reconnu dans le domaine du luxe. Les produits de maroquinerie tirent la croissance de Hermès à l'international, notamment en Chine.

Depuis 2010, Hermès a ouvert neuf maroquineries et recruté plus de 2 100 artisans. En février, il avait annoncé la création de 250 emplois à Louviers dans l'Eure. L'ouverture de cette nouvelle maroquinerie est prévue pour 2021. Hermès emploie plus de 14 000 personnes dans le monde, dont 8 800 en France.

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe a atteint 1,6 milliard d'euros au premier trimestre 2019. Il avait atteint 6 milliards pour l'année 2018.

Sandrine Serais avec AFP