BFM Business

Uranium: Areva et le Niger trouvent un accord

Areva a trouvé un accord sur ses exploitations d'uranium avec le Niger.

Areva a trouvé un accord sur ses exploitations d'uranium avec le Niger. - -

Après deux ans de négociations, le groupe nucléaire français et le pays quatrième producteur mondial d'uranium ont renouvelé leur contrat pour deux mines exploitées par Areva.

Areva a trouvé un accord avec le Niger. Après presque deux ans de négociations, le groupe français du nucléaire et les autorités nigériennes renouvellent donc le contrat d'exploitation de deux mines d'uranium. Les deux parties étaient condamnées à s'entendre.

Le Niger, c'est le quatrième producteur d'uranium, mais aussi l'un des pays les plus pauvres du monde. Alors, quand le contrat avec Areva, qui exploite deux mines dans le nord du pays, est arrivé à son terme en décembre dernier, les autorités nigériennes ont décidé de revoir les termes de l'accord pour récupérer plus de recettes fiscales.

Le Niger fournit deux tiers de l'uranium d'Areva

De son côté, Areva considérait qu'une nouvelle fiscalité remettrait en cause la rentabilité de l'extraction du minerai. Finalement, après un long bras de fer, chacun a fait des compromis. Areva échappe à la TVA, mais accepte le doublement de la taxe sur l'extraction de l'uranium.

Le groupe français va également financer de nouvelles infrastructures. De toute façon, le groupe nucléaire n'avait pas intérêt à se fermer le marché nigérien. Ses deux sites lui assurent plus du tiers de son approvisionnement en uranium.

Hélène Cornet