BFM Business

Quand le plastique s'offre une nouvelle vie

Le plastique est omniprésent dans notre quotidien et existe sous diverses formes. (image d'illustration)

Le plastique est omniprésent dans notre quotidien et existe sous diverses formes. (image d'illustration) - Eric Cabanis - AFP

Entreprise britannique, MBA Polymers a mis au point une technologie qui permet de réutiliser les résidus de plastique provenant du recyclage automobile.

Le plastique, ça n’est plus vraiment fantastique. Chaque année dans le monde, près de 700 milliards d’euros de produits plastiques sont consommés. Si bien que si l’on raisonne en termes de prix au kilo, cette matière vaut bien plus cher que l’acier. Omniprésent donc dans notre quotidien, le plastique est cependant très difficile à recycler et finit donc très souvent au fond d’une décharge, lorsqu’il n’est pas incinéré.

Installée à Worksop, dans le nord de l’Angleterre, l’entreprise MBA Polymers a fait du recyclage du plastique sa spécialité. Une tâche qui n’est pas aisée comme le rapporte Paul Mayhew, responsable des achats et du marketing: "Le principal problème avec le recyclage du plastique, c’est le nombre de plastiques différents qui existent. Nos principaux défis sont de collecter ces plastiques et de les séparer par catégories pour qu’ils soient réutilisés selon leur fonction d’origine".

Numéro un mondial du secteur, la société considère ces déchets comme une ressource. La principale unité de recyclage de l'entreprise - qui peut traiter jusqu’à 80.000 tonnes annuellement - est conçue pour exploiter principalement les "résidus de broyage", c’est-à-dire un produit dérivé des voitures après leur destruction.

Réutiliser les résidus

Directeur du développement, Peter Mackrell explique les différentes phases par lesquelles passe la matière première. "Notre matériau provient de véhicules broyés, il contient des polluants tels que le caoutchouc, le bois ou la mousse. Le premier défi est de retirer ces matériaux de la chaîne. Ensuite, il faut purifier le plastique selon les différents types existants puis ajouter les additifs adéquats pour fournir aux clients les produits dont ils ont besoin". 

Un procédé industriel qui fait appel à une technologie brevetée et qui permet donc aux déchets plastiques d’être à nouveau utilisés dans la chaîne de production en tant que produit utile. Leader du secteur, MBA Polymers se développe rapidement et possède des usines aux Etats-Unis, en Chine, en Autriche et bien sûr au Royaume-Uni. "On estime pouvoir ouvrir six autres usines dans les cinq prochaines années". Les scientifiques estiment que la production de déchets solides augmentera de 70% d’ici à 2025. Toute mesure visant à réduire ce chiffre est donc la bienvenue.

Antonin Moriscot