BFM Business

Marée noire: BP risque 18 milliards de dollars d'amende

La plateforme Deepwater dans le Golfe du Mexique en 2010

La plateforme Deepwater dans le Golfe du Mexique en 2010 - Chris Graythen - Getty Images North America - AFP

Le géant pétrolier risque de devoir payer une amende record aux Etats-Unis, de 18 milliards de dollars, en raison de "graves négligences" avérées dans le cadre de la marée noire du Golfe du Mexique en 2010.

Quatre ans après la plus vaste catastrophe environnementale intervenue aux Etats-Unis, la justice rend ses conclusions.

Le géant pétrolier BP a été jugé responsable jeudi 4 septembre aux Etats-Unis de "graves négligences" ayant conduit à la marée noire de 2010.

La major risque de nouveau une lourde amende qui pourrait atteindre 18 milliards de dollars. La justice américaine a estimé que le groupe britannique avait été "imprudent" dans la gestion de sa plate-forme pétrolière Deepwater Horizon.

Cette structure, située dans le Golfe du Mexique, a explosé en avril 2010, provoquant la mort de 11 personnes et une marée noire d'une ampleur inédite.

BP fautif à "67%"

"L'écoulement du pétrole a été le résultat de graves négligences et d'une faute délibérée" de sa part, écrit le juge, qui fustige des décisions "fondées sur le profit".

Le magistrat considère BP comme le principal fautif, et de loin: sa responsabilité dans la catastrophe est évaluée très précisément à 67%, contre 30% pour le suisse Transocean, propriétaire de la plateforme, et 3% pour l'américain Halliburton, qui avait construit le coffrage du puits au cœur du sinistre.

BP s'expose ainsi à des "dommages et intérêts encore plus élevés" que ceux de ses partenaires. Halliburton a accepté il y a deux jours de verser 1,1 milliard d'euros aux victimes de la marée noire afin de solder les poursuites en nom collectif contre lui.

Une ardoise déjà bien remplie

BP pourrait devoir verser une amende largement supérieure: le ministre américain de la justice, Eric Holder, a rappelé que le montant maximum des pénalités est fixé par la loi à 18 milliards de dollars.

Le montant exact des dommages et intérêts dépendra du calcul par la justice américaine du nombre de barils de brut déversés dans le Golfe du Mexique et attribués à BP. Quelle que soit la somme, elle sera versée aux plaignants parmi lesquels le gouvernement américain et les Etats de Louisiane et d'Alabama.

La marée noire de 2010 a déjà coûté très cher au groupe britannique. BP avait été condamné à payer une amende record de 4,5 milliards de dollars, avait également dû verser 7,8 milliards de dollars à des particuliers et des entreprises affectés par cette catastrophe.

Il a en outre versé 10 milliards de compensation aux entreprises, particuliers et autorités locales ayant accepté de ne pas porter l'affaire devant la justice et a dépensé environ 14 milliards de dollars pour les opérations de nettoyage des côtes. Le groupe a indiqué qu'il avait intention de faire appel.

N.G. avec agences