BFM Business

Le terminal méthanier de Dunkerque est désormais opérationnel

LNG Dunkerque vient de lancer l'exploitation du quatrième terminal méthanier français. Un aménagement destiné à alimenter en gaz naturel la France mais aussi la Belgique.

Top départ pour le plus grand terminal méthanier français. Au terme de cinq ans de travaux EDF vient de procéder à la mise en service de cette installation hors-normes. Directeur exécutif d'EDF en charge du pôle gaz, Marc Benayoun indique que lors des phases de test, trois bateaux ont déjà été accueillis sur cette nouvelle plate-forme mais précise que le premier bateau commercial devrait s'y arrimer "courant janvier". 

Implanté sur le site du grand port maritime de Dunkerque (Nord) ce terminal méthanier représente 1 milliard d’euros d’investissement. Une somme prise en charge par EDF -propriétaire à 65% des installations- l’opérateur gazier belge Fluxys (25%) et le géant pétrolier français Total (10%).

Couvrir 20% des besoins français et belge de gaz 

Occupant une superficie de 56 hectares, dont vingt gagnés sur la mer, cette installation va permettre de stocker chaque année 13 milliards de mètres cubes de gaz naturel liquéfié (GNL). Transporté par bateaux depuis les quatre coins de la planète ce combustible -du gaz naturel refroidi à -163°C afin d'être plus facilement transportable- transitera pas plusieurs installations avant d'arriver dans les foyers des particuliers. 

-
- © -

Pompé dans les cuves des méthaniers, le GNL sera d'abord stocké dans trois immenses cuves (contenant 200.000 mètres cubes chacune) puis regazéifié grâce aux eaux tièdes provenant de la centrale nucléaire de Gravelines (située à moins de 5 kilomètres du site) avant d'être réinjecté, sous forme gazeuse, dans le réseau de distribution. Les quantités de combustible transitant par Dunkerque permettront de couvrir 20% des besoins en gaz de la France et de la Belgique.

Antonin Moriscot Journaliste BFMTV