BFM Business

La ville de demain se décide aujourd’hui

A l'image de Séoul, environ dix millions d'habitants intra-muros et 25,6 millions dans son aire urbaine, les villes de demain devront relever le défi de la concentration.

A l'image de Séoul, environ dix millions d'habitants intra-muros et 25,6 millions dans son aire urbaine, les villes de demain devront relever le défi de la concentration. - Leeyan Kym N. Fontano

Du 15 au 19 décembre, nous vous proposons une série d’articles pour essayer de comprendre comment en 2050 nous vivrons, nous nous déplacerons, nous produirons, consommerons et travaillerons dans des villes plus densifiées qu’elles n’ont jamais été.

Ce n’est plus vraiment une information, le monde en 2050 sera majoritairement urbain et les trois-quarts de la population mondiale vivront dans des mégapoles réparties sur les cinq continents.

Cette concentration humaine, première dans notre histoire, s’accompagne d’innombrables défis. Ceux de l’énergie, des déchets, des fluides, de l’approvisionnement, des déplacements, de la consommation, du logement, etc. Une véritable redéfinition du vivre ensemble.

Beaucoup de ces challenges n’ont pas encore de réponse très précise à l'heure qu'il est. Mais aucun n’est laissé de coté et nombreuses sont les innovations, les évolutions, pour ne pas dire dans certains cas les révolutions, qui permettent d’envisager avec optimisme la ville dans 30 ou 40 ans.

Sans chercher à en dresser l’inventaire complet, nous avons voulu, à travers cette semaine thématique, mettre dans la lumière des projets, des technologies, des progrès, des démarches pour dire "ça marche déjà!" et qu’il n’y a, en ce domaine, rien d'infaisable. Et aussi, tordre -gentiment- le cou à certains a priori, parce que cela fait aussi avancer les idées !

La ville de demain se décide aujourd’hui.
La ville de demain se dessine aujourd’hui.

Les thèmes traités:

Lundi : se déplacer 

Mardi : produire

Mercredi : travailler

Jeudi : consommer

Vendredi : vivre

Yves Cappelaire