BFM Business

La Malaisie a trouvé un débouché original pour son caoutchouc

Les routes construites avec un revêtement intégrant du caoutchouc sont plus résistantes ( image d'illustration).

Les routes construites avec un revêtement intégrant du caoutchouc sont plus résistantes ( image d'illustration). - Tookapic- CC

Pour aider ses producteurs de caoutchouc à mieux écouler leur stock, le gouvernement a décidé de soutenir la demande en lançant la construction de routes qui utilisent un revêtement à base de bitume et de caoutchouc.

La Malaisie, l'un des quatre principaux producteurs de caoutchouc au monde, fait face à une surproduction de latex, la sève de l'hévéa dont on tire la matière première des pneus. Pour faire remonter les cours, le pays a d'abord entrepris des campagnes d'arrachage des hévéas et une réduction des exportations. Mais cela ne suffit pas. Le gouvernement a trouvé un nouveau moyen pour soutenir les producteurs de caoutchouc malaisiens en créant un nouveau débouché: les revêtements routiers.

"Le Premier ministre a dit que nous devions construire les routes caoutchoutées dans les petites villes et certaines parties des grandes routes", a déclaré Datuk Seri Mah Siew Keong, le ministre malaisien des matières premières, selon New Straits Times.

"Nous devons soutenir nos petits exploitants, qui pourraient autrement se détourner du caoutchouc naturel en raison de la faiblesse des prix", a-t-il ajouté. La Malaisie compte 440.000 producteurs de caoutchouc qui vont ainsi pouvoir bénéficier du plan de soutien gouvernemental. Une stratégie qui pourrait permettre d'augmenter de 10% la demande de caoutchouc.

Des frais d'entretien réduits

Certes ce plan a un coût. Les routes construites avec un mélange d'asphalte mêlé à du caoutchouc coûtent 16% de plus. Mais sur le long terme, elles sont plus économiques affirme le gouvernement, car les frais d'entretien sont nettement moins élevés et leur durée de vie plus longue.

"Nous avons fait des recherches sur les routes caoutchoutées au cours des trois dernières années et jusqu'à présent tout se passe bien", a affirmé le ministre malaisien. Les tronçons de route qui recevront ce revêtement seront identifiés dans les mois à venir.

La Malaisie n'est pas la première à vouloir construire des routes utilisant le caoutchouc... issu du recyclage des pneus usagés. C'est notamment le cas aux États-Unis, au Brésil ou encore en France, où des copeaux de vieux pneus ont même été utilisés comme remblais routiers.

C.C.