BFM Business

La fusion Glencore/Xstrata donnera naissance à un géant des matières premières

Glencore et Xstrate ont levé les dernières difficultés qui empêchaient leur fusion.

Glencore et Xstrate ont levé les dernières difficultés qui empêchaient leur fusion. - -

Les deux groupes ont trouvé un accord autour de leur fusion. D’ici la fin de l’année, ce mariage est parti pour créer un mastodonte des matières premières pesant 97,2 milliards d’euros.

Après huit mois de tractations, le mariage va enfin pouvoir avoir lieu. Glencore et Xstrata vont ainsi donner naissance à une nouvelle entité qui devrait occuper la deuxième place mondiale du secteur des matières premières, grâce à une capitalisation boursière de 97,2 milliards d’euros.

L’une des principales difficultés portait sur la composition de la direction du nouveau groupe. Xstrata en gardera le contrôle. L'actuel directeur général de Xstrata, Mick Davis, prendra la direction du nouveau groupe combiné pour une durée de six mois. Après son départ, il sera remplacé par Ivan Glasenberg, le patron de Glencore. Pour préserver la majorité de Xstrata dans le nouveau conseil d'administration, un responsable occupera le siège laissé vacant par M. Davis. Au total, Xstrata aura six sièges au conseil d’administrations et Glencore, cinq.

Un mariage finalisé avant la fin de l'année

Autre point de désaccord qui a finalement trouvé sa solution ce lundi : les primes versées à 73 responsables de Xstrata. Celles-ci devaient être versées dans le cadre de la fusion afin d’éviter la fuite des cerveaux. Les 216 millions d’euros prévus ont provoqué une levée de boucliers des actionnaires. Un arrangement a été trouvé : Mick Davis, qui devait initialement recevoir 28,5 millions de livres, sera dorénavant exclu de ces bonus. De plus, il a été décidé de disjoindre le vote portant sur l'accord de fusion proprement dit de celui portant sur la prime.

L’autre préalable à la fusion des groupes portait le ratio d’échange des actions. Après le refus d’une première offre proposant 2,8 actions Glencore pour une Xstratrat, un autre accord a été trouvé le 7 septembre. Il monte le ratio à 3,05 titres Glencore pour chaque action Xstrata.

L'opération doit être clôturée d'ici la fin de l'année, mais les dates des assemblées générales extraordinaires, destinées à approuver ce mariage de géants, n'ont pas été communiquées.

Le titre de l'encadré ici

|||

Qui est Glencore ?

La compagnie suisse est spécialisée dans le courtage de matières premières. Elle emploie près de 3000 personnes dans ses activités de négoce et quelque 58 000 autres dans les 33 pays dans lesquels elle a des activités industrielles.

Elle possède des actifs dans le zinc, cuivre, plomb aliminium, mais aussi dans l’énerge et les matières premieres agricoles (coton, tournesol, blé…).

Principaux actionnaires:  Ivan Glasenberg 15,92%, Daniel Francisco Maté Badenes 6,03%, Aristotelis Mistakidis 5,99% , Tor Peterson 5,29%, Alex Beard 4,63%.

Qui est Xstrata ?

La compagnie, fondée en 1926, est également basée en Suisse. Elle exploite des matières premières: le cuivre compte pour 44,4% de son chiffre d’affaires, suivi par le charbon ( 29,5 %), le zinc, le nickel et divers alliages.

Xstrata réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires en Asie (45,5%), mais il est aussi très présent en Europe, en amérique ainsi qu’en Afrique. Au total, ses activités touchent une vingtaine de pays. Il emploie 70 000 personnes.

Principaux actionnaires: Glencore International AG 33,65%, Qatar Holding LLC 11,64%, BlackRock, Inc 4,51%.

BFMbusiness.com et AFP