BFM Business

Fermeture de Fessenheim: l'offre de l'État ne risque pas de ravir EDF

Fessenheim va fermer ses portes.

Fessenheim va fermer ses portes. - Florival fr - Wikipédia

"EDF tablait sur une enveloppe entre 2,5 et 3 milliards d'euros pour la compensation de la fermeture de la centrale. Finalement, le chiffre serait compris entre 80 et 100 millions d'euros."

Le ministère de l'Environnement et de l'Énergie aurait proposé de verser entre 80 et 100 millions d'euros à EDF pour compenser la fermeture de Fessenheim. Le Monde aurait vu un courrier adressé par Ségolène Royal à Jean-Bernard Lévy, PDG d'EDF.

François Hollande avait promis, en 2012, la fermeture de cette centrale qui date de 1977. En 2014, le député PS Marc Goua et son collègue LR, Hervé Mariton, avaient estimé le coût à 4 milliards d'euros. Ségolène Royal s'était insurgée, estimant le chiffre "farfelu". Des experts avaient donc tablé sur une enveloppe entre 2,5 et 3 milliards d'euros. Avec 80 et 100 millions d'euros, c'est donc entre 20 et 50 fois moins.

"Préjudice indiscutable"

Jean-Bernard Lévy doit répondre au courrier de Ségolène Royal, raconte Le Monde. Mais d'après les experts du secteur, le dialogue est complètement bloqué. Aux yeux de Jean-Bernard Lévy, EDF subit dans cette affaire un "préjudice indiscutable". Il espère donc obtenir une compensation à la hauteur. 

Pourtant, des experts estiment que le préjudice ne serait pas si grand qu'il n'y paraît. Ces derniers mettent, en effet, en avant la chute des prix de l'électricité, mais surtout le coût d'exploitation de Fessenheim.