BFM Business

EDF révise son objectif de production nucléaire en 2016

EDF maintient ses objectifs financiers annuels malgré la révision de sa production nucléaire

EDF maintient ses objectifs financiers annuels malgré la révision de sa production nucléaire - AFP

EDF a abaissé son objectif de production nucléaire en 2016. Ce qui n'empêche pas l'énergéticien français de confirmer ses objectifs financiers annuels.

Voilà qui ravira anti-nucléaires. Dans un communiqué publié mardi 19 juillet dans la soirée, EDF a indiqué que sa production nucléaire sera revue à la baisse cette année. En cause, la fermeture prolongée de plusieurs réacteurs au second semestre. "En prenant en compte les délais d`instruction par l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire), le groupe EDF anticipe qu`une partie des arrêts de tranche subira des prolongations sur le second semestre 2016", fait remarquer l’énergéticien français. Sur la base de ces éléments, le groupe anticipe désormais une production nucléaire comprise entre 395 et 400 TWh (terawatt-heures), contre une précédente estimation de 408-412 TWh.

Malgré tout, cela n’empêche pas EDF de confirmer ses objectifs financiers annuels. Ainsi, la société vise toujours un Ebitda (résultat d'exploitation) compris entre 16,3 et 16,8 milliards d'euros ainsi qu'un ratio d'endettement financier net sur Ebitda compris entre 2 et 2,5 fois. Des objectifs qui prennent en compte les nouvelles estimations de production nucléaire, mais également la régularisation tarifaire attendue d'ici la fin du troisième trimestre suite à l'arrêt du Conseil d'Etat du 15 juin 2016.

Si les anti-nucléaires peuvent donc se frotter les mains, les investisseurs font grise mine comme l'explique Bryan Garnier dans une note. "L'effet positif d'un rattrapage sur les factures était déjà bien prise en compte par les investisseurs, alors que la baisse de la production est nouvelle". En Bourse, l'action EDF cède plus de 1,1% à un peu moins de 11 euros. 

S.B.