BFM Business

EDF boucle sa recapitalisation

À l'issue de cette recapitalisation lancée le 7 mars dernier, la participation de l'État dans le groupe a été ramenée à 83,10%.  (image d'illustration)

À l'issue de cette recapitalisation lancée le 7 mars dernier, la participation de l'État dans le groupe a été ramenée à 83,10%. (image d'illustration) - Stéphane de Sakutin

""

EDF a annoncé mardi avoir bouclé avec succès une augmentation de capital de 4 milliards d'euros, dont 3 milliards souscrits par l'État français, son principal actionnaire, afin de renforcer sa situation financière.

À l'issue de cette recapitalisation, lancée le 7 mars dernier, la participation de l'État dans le groupe énergétique est ramenée de 85,6% à 83,10%, a précisé dans un communiqué le géant français de l'énergie confronté à une lourde dette, à la faiblesse des prix de marchés et à un mur d'investissements à venir. 

EDF avait décidé en avril 2016 d'en appeler au marché pour pouvoir faire face à l'effet conjugué de la faiblesse des prix de gros de l'électricité et à un mur d'investissements à venir, comme la maintenance lourde du parc nucléaire français (appelée "grand carénage") et la construction de deux réacteurs EPR à Hinkley Point (Angleterre). "Avec le succès de cette augmentation de capital, la nouvelle trajectoire financière du groupe, annoncée il y a tout juste un an, est désormais pleinement opérationnelle", a commenté le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, cité dans le communiqué.

"Alliée à la bonne exécution de notre plan de performance, elle renforce la structure financière d'EDF et nos moyens d'investir dans nos grands projets d'avenir tels qu'inscrits dans notre stratégie CAP 2030", a-t-il ajouté. Mardi, l'action EDF a clôturé en baisse de 0,16% à 7,6 euros à la Bourse de Paris. Le prix unitaire de souscription de chaque action nouvelle était fixé à 6,35 euros, avec un droit préférentiel de souscription accordé aux actionnaires en place avant l'opération.

>> Retrouvez en temps réel le cours de l'action EDF sur TradingSat

A.M. avec AFP