BFM Business

Delphine Batho veut "une sorte de CAC40 de l'économie verte"

Delphine Batho veut gagner "la bataille des chiffres"

Delphine Batho veut gagner "la bataille des chiffres" - -

La ministre de l'Ecologie et de l'Energie a déclaré, lors d'une conférence, ce lundi 3 juin, vouloir créer plusieurs indicateurs statistiques pour rendre plus visibles les entreprises qui travaillent dans les secteurs verts. Parmi eux, "une sorte de CAC40".

Bientôt un CAC40 pour le Green Business? L'idée a en tout cas été évoquée par Delphine Batho, ministre de l'Environnement et de l'Energie, ce lundi 3 mai, lors d'une conférence de professionnels des écoindustries.

Elle a ainsi déclaré vouloir rendre plus visible l'"économie verte", via des indicateurs statistiques améliorés dont "une sorte de CAC 40", pour souligner l'importance d'un secteur qui pèse déjà plus de 450.000 emplois.

Il s'agira, plus précisément, d'un baromètre dédié aux 40 plus grandes entreprises du secteur, qui doit être lancé fin juin. Cet outil doit "permettre de suivre l'investissement des entreprises, les créations d'emplois, et l'investissement en recherche et développement pour avoir un panorama", dixit Delphine Batho.

Cet indice complétera une première idée de la ministre, son "tableau de bord" gouvernemental de l'économie verte, lancé fin mai. Cet instrument regroupe notamment des chiffres sur les "écoactivités" (principalement la gestion des eaux usées, des déchets et des énergies renouvelables mais aussi la maîtrise de l'énergie, la dépollution, etc..).

"La bataille des chiffres"

"Le but c'est qu'on ait un outil qui nous permette, trimestre après trimestre, de suivre l'évolution de la conjoncture de l'économie verte", a souligné la ministre en ouvrant une conférence de professionnels des écoindustries.

En effet, la plupart des indicateurs existants sont actuellement publiés avec un écart de près de deux ans, ce qui signifie que les dernières données disponibles aujourd'hui remontent souvent à 2011.

"Il y a une première bataille à mener, qui est d'abord celle des chiffres", a souligné Delphine Batho. "Il y a un important travail à faire pour avoir des données beaucoup plus fraîches qui permettent d'avoir un indicateur convaincant sur l'évolution de la conjoncture dans l'ensemble du secteur".

450.000 emplois dans l'économie verte

Plusieurs définitions de l'économie verte existent. Selon le gouvernement, elle regroupe "les activités ou services ayant pour finalité la protection de l'environnement ou la gestion des ressources naturelles".

En 2011, le secteur représentait 455.600 emplois à temps plein, soit 66% de plus qu'il y a 15 ans, et 6,7% de plus qu'en 2010. Dans le même temps, l'emploi en France n'a progressé que de 12%.

J.M. avec AFP