BFM Business

Areva reprend ses activités au nord du Niger

BFM Business

Le leader français du nucléaire a repris la production d'uranium sur le site de Somaïr, au nord du Niger, ce mercredi 7 août. La production avait cessé le 23 mai dernier après un attentat terroriste sur le site d'Arlit. La seconde des deux lignes de production du site est désormais opérationnelle.

Le 23 mai, un individu conduisant un 4x4 bourré d'explosifs s'était infiltré parmi les travailleurs de la Somaïr et avait fait exploser sa charge devant la centrale électrique de l'usine de traitement d'uranium. Un salarié d'Areva avait péri.

L'extraction de minerai avait néanmoins repris dès le lendemain, mais une seule des deux chaînes de production avait pu être remise en service le 18 juin, l'autre étant trop endommagée.

Areva travaille sur deux sites d'exploitation d'uranium au Niger, à Imouraren et Arlit. Cinq des sept actuels otages français du Sahel y avaient été capturés en septembre 2010. Le groupe emploie environ 2.700 salariés au Niger, dont 98% sont des Nigériens et une trentaine d'expatriés.

Nina Godart