BFM Business

Areva: Knoche assure l'intérim d'Oursel

Philippe Knoche, l'actuel numéro deux du groupe, va remplacer Luc Oursel pour une période transitoire.

Philippe Knoche, l'actuel numéro deux du groupe, va remplacer Luc Oursel pour une période transitoire. - ERIC FEFERBERG - AFP

Luc Oursel quittant ses fonctions pour cause de maladie grave, c'est Philippe Knoche, l'actuel numéro deux, qui assurera l'intérim jusqu'à la prochaine assemblée générale du groupe.

 Areva se met en ordre de marche après l'annonce du départ de son patron, Luc Oursel, gravement malade. Le groupe annonce ce 22 octobre par communiqué que le Conseil de Surveillance a décidé de conférer à Philippe Knoche "les mêmes pouvoirs que ceux du Président du Directoire, jusqu’à la tenue de la prochaine Assemblée Générale qui décidera du changement de gouvernance".

Cette AG se tiendra le 9 décembre prochain. Elle actera la transformation d'Areva en société à conseil d'administration.

Philippe Knoche (prononcer "Noreu"), actuel numéro deux du groupe, 45 ans, dirigera donc le groupe pendant au moins un mois. Celui dont le nom était régulièrement cité à propos du remplacement d'Oursel est un spécialiste de l'atome. Il a rejoint Areva en 2000, avant d'en devenir numéro 2 il y a trois ans.

Un secteur de l'énergie bouleversé

Luc Oursel, président du directoire, a annoncé lundi qu'il quittait ses fonctions de dirigeant du groupe détenu à 87% par l'Etat pour cause de grave maladie.

Dans un premier temps, les trois membres restants du directoire (Philippe Knoche, le directeur général délégué d'Areva, Pierre Aubouin, le directeur général adjoint en charge des Finances et Olivier Wantz, directeur du Business Groupe Mines), avaient été désignés pour gérer les affaires courantes. 

Le secteur français de l'énergie est actuellement en plein bouleversement managérial. Outre la défection surprise de Luc Oursel, Henri Proglio n'a pas été renouvelé à la tête d'EDF et sera remplacé par Jean-Bernard Lévy. Chez GDF, Gérard Mestrallet s'apprête à laisser sa place à Isabelle Kocher. Enfin le PDG de Total, Christophe de Margerie, est brutalement décédé dans un tragique accident d'avion mardi. Il va être remplacé par un duo: Patrick Pouyanné, le directeur de la branche chimie-raffinage, et Thierry Desmarest, le président d'honneur du géant pétrolier. 

N.G.