BFM Business

ArcelorMittal: trois mois pour arrêter les hauts-fourneaux

Fermeture des hauts-fourneaux de Florange

Fermeture des hauts-fourneaux de Florange - -

La procédure pour arrêter les hauts-fourneaux du site d'ArcelorMittal de Florange débutera à la fin du mois. Le processus devrait se terminer dans trois mois.

La procédure qui arrêtera techniquement les hauts-fourneaux du site d'ArcelorMittal de Florange débutera à la fin du mois. En fin de semaine dernière, un Comité central d'entreprise avait acté une dernière fois leur fermeture définitive et ce, après un an et demi de mobilisation d'une partie des salariés. Le processus de fermeture, lui, pourrait prendre 3 mois.

Si leur arrêt a été prononcé, techniquement il va falloir du temps pour éteindre les hauts-fourneaux de Florange.

La dernière phase de fermeture devrait débuter dans quelques jours, à la fin du mois et pas avant, contrairement à certaines rumeurs.

Les hauts-fourneaux ne sont plus en activité

Il faut rappeler qu'aujourd'hui les hauts-fourneaux ne sont, en pratique, plus en activité. Ils ont été arrêtés et mis en veille en octobre 2011.

Leur extinction définitive va prendre la forme de ce qu'on appelle une mise sous cocon, pour une durée de 6 ans. C'est-à-dire qu'ils vont être gardés en sommeil. Le processus-même pourrait prendre jusqu'à 3 mois. Plusieurs étapes techniques sont nécessaires, comme l’arrêt des tours de chauffe, la fermeture de l'accès au site, la mise en sécurité des équipements et des installations ou encore la purge des conduites de gaz.

Et pour cela, la direction du site va rappeler un certain nombre de salariés qui ont été entre-temps reclassés sur d'autres postes.

En parallèle de cette fermeture, des négociations vont s'ouvrir avec les représentants du personnel pour discuter de l'avenir des salariés des hauts-fourneaux. Départ anticipé à la retraite, reclassement..., la direction assure en tous cas que toutes les situations seront gérées sur la base du volontariat et exclut tout recours à un plan social.

Et le groupe ArcelorMittal devrait détailler son programme de recherche et développement pour le site de Florange lundi prochain, le 22 avril.

Isabelle Gollentz