BFM Business

Accord entre Areva et Hitachi pour la sécurité du nucléaire japonais

BFM Business

Le leader français du nucléaire et Hitachi GE annoncent ce mardi 4 juin un accord dans le domaine de la sécurité nucléaire. Un premier pas avant un éventuel contrat officiel. Areva pourrait donc, à terme, installer son système FCVS (pour filtered containment venting system), censé améliorer la sécurité des centrales sur les réacteurs exploités par Hitachi.

Le Japonais en gère 23 au Japon, sur les 50 que compte l'Archipel. Tous avaient été mis à l'arrêt après la catastrophe de Fukushima. Mais l'élection d'un gouvernement pro-nucléaire en décembre a donné lieu à la remise en route d'une majorité des centrales. Le nucléaire comblait, avant le drame, environ 30% des besoins nippons en énergie.

Nina Godart