BFM Business

2015: des micro-algues dans votre verre

La start-up Springwave va commercialiser l'an prochain la première boisson régénérante et anti-oxydante à base de micro-algues.

La start-up Springwave va commercialiser l'an prochain la première boisson régénérante et anti-oxydante à base de micro-algues. - Springwave

La jeune entreprise Springwave a remporté le Grand Prix Boissons non alcoolisées, lors des Grands Prix Sial Innovation 2014. Elle est partout: à "Osons la France" au Grand Palais ce week-end et finaliste du concours Génopole qui aura lieu mardi prochain. Sa boisson éponyme Springwave est la première boisson régénérante et anti-oxydante à base de spiruline. Elle pourrait révolutionner le marché.

La spiruline est encore peu connue et pourtant ce micro-organisme marin est plus que séduisant puisqu'il est riche en protéines, vitamines mais aussi anti-oxydants. C'est le composant de base de cette nouvelle eau qui devrait arriver l'an prochain, le 21 mars précisément sur le marché. Son nom: Springwave. Elle se veut naturellement régénérante. Dans un premier temps c'est au sein de spas et de centres de thalassothérapie du groupe Accor que certains ont eu la chance de pouvoir la déguster.

Tout est né de l'inventivité de trois amis d'enfance, Mathieu Goncalves, Gaëtan Gohin et Alvyn Severien, qui ont décidé d'introduire les micro-algues dans notre alimentation. C'est Gaëtan, encore étudiant qui entend parler des propriétés des micro-algues grâce à son nutritionniste. Il ne pouvait consommer ni viande ni produits laitiers en raison d'un problème médical. Il a commencé donc à prendre des comprimés pour limiter ses carences. L'aventure est ensuite lancée à l'été 2012. "Cette micro-algue possède jusqu’à 70% de protéines, alors qu’on n’en trouve que 20 à 22% dans la viande bovine", explique Alvyn Severin.

D'un bleu profond

Pour le jeune homme, 'il ne s'agit pas seulement de se faire du bien mais aussi de retrouver le plaisir de manger et de boire". Les trois fondateurs d'Algama ont donc planché aussi sur la saveur de cette future boisson. La phycocyanine, ce composant contenu dans la spiruline qui est extrait par la jeune entreprise, a un goût assez neutre. Des arômes naturels sont ensuite ajoutés, ce qui donne à l'ensemble une saveur assez proche de celles de boissons aromatiques (il y a des chanceux qui ont pu la déguster). Mais une différence de taille: cette eau est d'un bleu très soutenu. Le fournisseur de spiruline est allemand. Les trois amis s'attaquent maintenant au marché avec un message tout neuf à véhiculer. Leur cible, ce sont les 35-55 ans soucieux de leur bien-être.

D'autres produits à venir

Les jeunes entrepreneurs sont soutenus dans leur démarche. Lauréat du concours Petit Poucet 2013, ils ont intégré la pépinière, ils ont aussi été incubés à D-incubator, l'accélérateur de Paris-Dauphine et au sein d'Agoranov. Ils ne comptent pas en rester là et préparent d'autres produits. Ils veulent faire monter les enchères. Algama avec Springwave vise aussi les États-Unis et compte bien lever au moins 2 millions d'euros pour poursuivre ses recherches. Son potentiel est grand: la production mondiale de micro-algues plafonne actuellement à 10.000 tonnes chaque année. Le marché mondial est évalué à 5 milliards d’euros.

Nathalie Croisé