BFM Business

Emplois : ces secteurs qui recrutent les jeunes

Pôle emploi

Pôle emploi - PASCAL GUYOT - AFP

Le Centre d'Information et de Documentation Jeunesse vient de publier son nouveau « Guide des secteurs qui recrutent. »

Le chômage est au plus bas depuis 10 ans. Et ce sont avant tout les jeunes qui en profitent, selon les derniers chiffres publiés de l’Insee : pour la première fois depuis 2008, le taux de chômage des 15-24 ans est passé sous la barre des 20,5%. Et cela pourrait durer puisque plusieurs secteurs professionnels recrutent des jeunes, selon le guide 2019 publié par le Centre d'Information et de Documentation Jeunesse (Cidj).

Du côté des jeunes diplômés, les perspectives restent favorables, notamment dans l’informatique (60 000 recrutements pour l’année à venir) et plus particulièrement dans le domaine de la data. « Les diplômés en sciences humaines et sociales ont le plus de difficultés contrairement aux diplômés en droit, gestion et économie », souligne Florence Devenne, directrice Veille et ressources au Cidj.

De la même façon, l’ingénierie et la R&D vont beaucoup recruter en 2019 : près de 40 000 recrutements dont un quart qui devrait s’ouvrir aux jeunes diplômés. « Les domaines de recherche les plus demandeurs sont ceux de l’informatique et des télécommunications, du matériel de transport, de l’électronique et de la mécanique-métallurgie » souligne le Cidj. Enfin, les secteurs de la cybersécurité et de l’intelligence économique sont très pourvoyeurs.

Commerce et hôtellerie

Du côté des non-diplômés, il vaut mieux se tourner vers le commerce et la vente, qui concentrent 19 % des actifs de moins de 25 ans. « Dans l’hôtellerie-restauration, plus de 25 % des recrutements concernent des jeunes sans diplôme » explique le guide, même si ces derniers ont tendance à quitter le domaine rapidement, en raison des grosses cadences de travail.

L’armée reste encore un employeur majeur des jeunes non-diplômés mais la sécurité privée commence aussi à se structurer. « Enfin, le domaine de la propreté propose 16 000 postes en CDI pour une durée hebdomadaire d’un peu plus d’un mi-temps » note le guide.