BFM Business

Emploi : les cadres toujours plus courtisés

-

- - Florian David -AFP

Selon une étude du cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half, les salariés font preuve de davantage de mobilité. Les entreprises peinent encore à s’adapter.

Sur le marché de l’emploi, les candidats ont la main. Selon une étude du cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half, les cadres sont particulièrement exigeants dans le choix de leur employeur. Lors de leur plus récente recherche d’emploi, les salariés français ont postulé en moyenne à 23 offres (1) et 53 % d’entre eux ont eu le choix entre plusieurs offres d’emploi.

En revanche, les entreprises peinent à suivre ce rythme et doivent accélérer les processus de recrutement, sous peine de perdre les meilleurs candidats. « 63 % des salariés interrogés ont déjà accepté une offre emploi de second choix, car les entreprises de 1er choix avaient tardé à faire leur proposition » souligne l’étude. Résultat, 72 % des directeurs généraux affirment que le taux de rotation des équipes a augmenté par rapport à il y a trois ans (2).

« Nous remarquons que les candidats, et particulièrement la nouvelle génération, attendent plus que jamais que leur candidature fasse l’objet d’un suivi rapide » explique Virginie Foyard, senior manager chez Robert Half. « Si les candidats sont conscients des différentes étapes que les entreprises doivent respecter avant d’engager un nouveau collaborateur, les employeurs doivent aussi comprendre qu’ils ne peuvent plus se permettre une trop longue réflexion ».

Dans ce contexte, le cabinet conseille aux candidats de procéder à des recherches plus précises et d’éviter d’être sur tous les fronts. En revanche, la candidature spontanée est vivement conseillée, comme second canal de recrutement. « Parce qu’il ne faut jamais mettre tous ses œufs dans le même panier, ne pas hésiter à alterner candidatures spontanées et réponses à des offres » affirme le communiqué.

  1. Enquête réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half en décembre 2017 en France auprès de 1 000 salariés en recherche d’emploi ou ayant recherché un emploi au cours des 12 derniers mois.
  2. Enquête réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half en juin 2018 auprès de 300 directeurs généraux