BFM Business

Yahoo! rachète le spécialiste de la publicité vidéo BrightRoll

Yahoo! pourrait vouloir créer un concurrent à YouTube.

Yahoo! pourrait vouloir créer un concurrent à YouTube. - Karen Bleier - AFP

Le géant d'internet veut se développer sur un secteur très lucratif. Il vient de racheter une plateforme de publicité vidéo sur internet pour 640 millions de dollars.

Yahoo! se renforce dans la publicité. Le groupe internet américain vient d'annoncer, le 11 novembre, le rachat de BrightRoll, une plateforme de publicité vidéo sur internet, pour 640 millions de dollars. BrighRoll est une plateforme où s'achètent et se vendent des publicités vidéos en ligne qui sont ensuite diffusées sur le web, le mobile ou la télévision connectée.

Elle compte ainsi parmi ses clients 87 des 100 plus grands annonceurs aux Etats-Unis et met à leur disposition des outils numériques permettant de mesurer l'impact de leur publicité.

BrightRoll devrait dégager un chiffre d'affaires de plus de 100 millions de dollars cette année, d'après un communiqué de Yahoo!.

Attente du feu vert des autorités

L'opération, qui devrait être finalisée au premier trimestre 2015 après feu vert des autorités règlementaires, va "améliorer" le résultat d'exploitation de Yahoo!, est-il précisé.

Les équipes de BrightRoll --environ 400 personnes-- restent par ailleurs à bord. Yahoo!, qui a fait de la publicité vidéo mobile l'un de ses axes de croissance, est en train de se muscler dans ce secteur.

Fin octobre, le portail internet a débauché une responsable du géant de la distribution en ligne Amazon, Lisa Utzschneider. Marissa Mayer, aux commandes de Yahoo! depuis l'été 2012, tente de relancer la croissance en panne du groupe internet, avec un succès jusqu'ici mitigé. Les analystes s'inquiètent notamment des performances toujours ternes dans le coeur de métier, dont fait partie la publicité.

La vidéo, une priorité

La société de recherche eMarketer estime que la part de marché de Yahoo! sur le marché américain de la publicité devrait tomber sous la barre des 5% cette année après 5,8% en 2013, tandis que celle d'Amazon est en progression (1,7% attendu après 1,4% l'an dernier). Pour inverser cette tendance, Marissa Mayer a fait de la vidéo, considérée comme la nouvelle frontière dans la publicité en ligne, l'une de ses priorités. Les rumeurs de marché lui prêtent notamment des intentions de créer un concurrent à YouTube, le service de vidéo en ligne de Google.

D'autant que Marissa Mayer dispose d'énormes liquidités --plus de 12 milliards de dollars fin septembre-- grâce à la manne tirée de l'entrée en Bourse d'Alibaba, dont Yahoo! était l'un des principaux actionnaires. Avec BrightRoll, l'une des plus grosses acquisitions de Yahoo! sous sa houlette après le site de blogs Tumblr (acheté 1,1 milliard de dollars 2013), elle donne corps à ces spéculations puisque cette prise arme le portail internet face à ses rivaux.

"L'acquisition de BrightRoll va de façon spectaculaire renforcer la plateforme publicitaire vidéo de Yahoo! et en faire la plus importante aux Etats-Unis", affirme mardi le groupe internet.

La publicité vidéo en ligne est en plein essor aux Etats-Unis: en 2014, les Américains passent en moyenne 55 minutes par jour à regarder des contenus vidéo sur leurs tablettes, smartphones et ordinateurs, en hausse de 25% comparé à l'année précédente, selon eMarketer. Le marché américain pèse ainsi 5,96 milliards de dollars, soit un bond de 56% comparé à 2013. D'ici 2018, il vaudra plus du double, à 12,82 milliards de dollars. YouTube en est le premier acteur avec un chiffre d'affaires de 1,13 milliard de dollars, soit une part de marché de 18,9%, selon eMarketer.

D. L. avec AFP