BFM Business

Vivendi scelle son alliance stratégique avec l'Italien Mediaset

Vivendi obtient le contrôle à 100% de la société italienne de TV payante Mediaset Premium et envisage avec son allié Mediaset, la création d'une plateforme mondiale de télévision sur internet.

Vivendi obtient le contrôle à 100% de la société italienne de TV payante Mediaset Premium et envisage avec son allié Mediaset, la création d'une plateforme mondiale de télévision sur internet. - Eric Piermont-AFP

"Vivendi échange 3,5% de son capital contre 3,5% du capital de Mediaset et 100% de le télévision payante Mediaset Premium. Une coopération sur les contenus audiovisuels complète cette alliance stratégique. "

Vivendi s'enracine un peu plus en Italie dans les médias et les télécoms, en scellant son accord stratégique et industriel avec Mediaset. Ce partenariat industriel a un volet capitalistique, un autre lié aux contenus audiovisuel tandis que les deux alliés étudient aussi la création d’une plateforme mondiale de télévision sur Internet en « over-the-top » (OTT).

Aux termes de cet accord, 3,5 % du capital de Vivendi seront échangés contre 3,5 % du capital de Mediaset et 100 % du capital de la société de télévision payante Mediaset Premium. Cette chaîne était jusqu'à présent détenu à 89% par Mediaset et à 11% par le groupe espagnol Telefonica, part que Vivendi va donc racheter.

L'opération valoriserait Mediaset Premium, qui dispose en particulier des droits de la Ligue des Champions de football jusqu'en 2018, à hauteur de 828 millions d'euros. L'apport de son portefeuille de deux millions d'abonnés payants s'ajoutent à ceux de Vivendi portant sa base d’abonnés individuels totale à plus de 13 millions.

L'opération est une étape primordiale du projet de Vincent Bolloré de créer un acteur majeur des médias en Europe du Sud en raison de la présence significative de Mediaset en Italie et en Espagne, au travers de chaines généralistes et thématiques ainsi que gratuites et payantes.

Vivendi ne pourra dépasser 5% du capital de Mediaset

Le groupe Mediaset contrôle ainsi trois chaînes de télévision gratuites et herztiennes en Italie (Canale 5, Rete 4 et Italia 1). En Espagne il contrôle avec 41%, le groupe Telecinco, exploitant de la chaîne de télévision commerciale éponyme.

Mediaset précise que l'entrée de Pier Silvio Berlusconi, fils de l'ancien président du Conseil italien, au conseil de Vivendi n'est pas à l'ordre du jour. Le groupe italien ajoute que Vivendi ne siègera pas à son conseil d'administration et précise que le groupe français ne pourra dépasser la barre de 5% du capital pendant une période de "lock-up" de trois ans.

Avec cette alliance industrielle et capitalistique, Vincent Bolloré enracine un peu plus sa présence en Italie. Le président du conseil de surveillance de Vivendi a ainsi orchestré au fil des mois la montée progressive du groupe au capital de l'opérateur historique Telecom Italia, dont il détient désormais 24,9%. Le groupe Bolloré est par ailleurs actionnaire à hauteur de 7,5% de Mediobanca, une des principales banques italiennes.

F.Bergé avec AFP