BFM Business

Vivendi prépare sa scission

Vivendi veut séparer ses activités médias et télécoms.

Vivendi veut séparer ses activités médias et télécoms. - -

Le groupe a mandaté les banques Société générale et Citigroup pour travailler à son projet de séparation de ses activités, selon Reuters, ce jeudi 10 octobre. Le groupe espère ainsi boucler l'opération à l'automne 2014.

Vivendi s'organise en vue de la prochaine séparation de ses activités médias et télécoms. Selon l'agence Reuters, le groupe a mandaté la Société générale et Citigroup comme banques principales pour travailler sur son projet, qu'il espère concrétiser l'automne prochain.

Quatre autres banques - Lazard, Bank of America-Merrill Lynch, Goldman Sachs et BNP Paribas - vont également être sollicitées. Le tout afin de préparer une opération qui doit aboutir à la création d'une entité rassemblant Universal Music Group, Canal+ et le brésilien GVT tandis que l'opérateur SFR serait mis en Bourse.

"Le calendrier vise une période de prémarketing pendant l'été en vue d'une IPO à l'automne", a expliqué l'un de ses acteurs à Reuters.

Décision définitive début 2014

Le conglomérat, qui a engagé depuis l'an dernier une refonte de son portefeuille d'activités face à la baisse de son titre en Bourse, a officialisé le mois dernier sa volonté de séparer en deux entités ses activités de médias et de télécoms.

Le groupe a précisé que la décision définitive concernant la scission devait être prise début 2014, avant d'être soumise à l'assemblée générale des actionnaires.

L'un des scénarios à l'étude consisterait à conserver SFR dans l'entité Vivendi actuelle, pour pouvoir continuer à bénéficier de certains avantages fiscaux, selon cette source, confirmant une piste déjà évoquée par le président du conseil de surveillance Jean-René Fourtou dans Le Monde, la semaine dernière.

Sa mise en oeuvre sera toutefois dépendante de l'évolution du marché des télécoms en France, chahuté par l'arrivée de Free, filiale d'Iliad, sur le marché du mobile en janvier 2012.

Le titre de l'encadré ici

|||

Vivendi espère boucler la cession d'Activision le 15 octobre

Vivendi a annoncé, jeudi 10 octobre, qu'il prévoyait de boucler autour du 15 octobre la cession de la majeure partie de sa participation dans l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard, après avoir obtenu le feu vert en appel de la justice américaine.

La Cour suprême du Delaware a invalidé ce jeudi l'arrêt d'une juridiction inférieure. Ce dernier avait bloqué l'accord prévoyant la cession de 85% des 61,1% du conglomérat dans la société américaine, à la suite du recours d'un actionnaire.

Y.D avec Reuters