BFM Business

Versace, LVMH et Lejaby: une semaine de luxe business

Maison Lejaby, corseterie couture depuis 1884, revit dans le haut de gamme.

Maison Lejaby, corseterie couture depuis 1884, revit dans le haut de gamme. - -

Qui a racheté qui, qui a été nommé où, quelle marque a le vent en poupe? Retrouvez toute l'actualité business de la semaine dans le secteur du luxe et de la mode, compilée par BFMBusiness.com

La fashion week fait son retour à Paris, Versace a un nouvel actionnaire et le Palais Galliera veut s'offrir les dernières pièces de mode... Sur le front du business chic, voici ce qu'il faut retenir de la semaine qui s'est achevé le 28 février.

> Lejaby: retour en grâce sur les podiums à Paris

Deux ans après avoir frôlé la faillite, Lejaby acte sa renaissance sur les podiums. La marque de lingerie plus que centenaire défilera à Paris lundi 3 mars, avec une collection de la jeune créatrice Léa Peckre, passée auparavant chez Jean Paul Gaultier, et Isabel Marant. Alors qu'une partie de la production du groupe est réalisée en Tunisie, les modèles haute-couture sont 100% made in France, réalisés par les ouvrières de l'atelier de Rilleux-la-Pape, près de Lyon.

Sur les catwalks aux côtés des grands noms, Lejaby veut acter sa montée en gamme, stratégie choisie par le PDG pour sortir la marque de l'ornière. Aujourd'hui, elle ne perd plus d'argent et réalise 65% de son chiffre d'affaires à l'étranger. Pour perpétuer le savoir-faire de couturière-corsetière, 13 jeunes ont été embauchés pour se former auprès des 200 employés de la marque.

Video: en 2012, Lejaby mise sur la lingerie haute-couture

> Versace fait entrer Blackstone à son capital

Le fonds américain, d'ordinaire friand d'investissements dans des parcs d'attraction, s'intéresse aujourd'hui au secteur de la mode. En faisant le grand écart: après avoir mis des fonds dans le fabricant des très gracieux sabots Crocs en décembre, il s'offre 20% de Versace, pour 210 millions d'euros, le 28 février. Ce qui valorise l'entreprise à un milliard d'euros.

Versace Chooses Blackstone to Accelerate the Company's Growth http://t.co/91vNR73Apt
— Blackstone (@blackstone) 27 Février 2014

La marque représentée par Lady Gaga (ci-dessous avec Donatella Versace et Anna Wintour) entend ainsi accélérer son développement en Asie. Blackstone obtient un siège au conseil d'administration, mais la famille du fondateur Gianni Versace restera "au cœur de la direction des affaires", assure la direction. Une introduction en Bourse du groupe d'ici trois à cinq est envisagée.


> LVMH crée une co-entreprise avec Marco de Vicenzo

-
- © -

Le leader mondial du luxe mise sur Marco de Vicenzo. Le propriétaire de Louis Vuitton le connaît bien puisqu'il est aussi designer accessoires de Fendi, une des marques de la galaxie Arnault. Le groupe a annoncé, le 24 février, prendre une participation "minoritaire" dans la griffe de prêt-à-porter à son nom.

Le partenariat prend la forme d'une coentreprise, pour laquelle LVMH aurait versé entre 10 et 20 millions d'euros. Une aumône de la part d'un géant qui revendique près de 30 milliards d'euros de profits en 2013. Mais une promesse d'exploser pour le créateur: la griffe de Marc Jacobs, dans laquelle le groupe avait investi il y a seize ans, a vu ses bénéfices passer de 20 millions à un milliard de dollars sur cette période.

> Vogue aide le musée Galliera à renouveler ses collections

Au vernissage de l'expo “Papier glacé, un siècle de photographie de mode chez Condé Nast” au Palais Galliera le 26 février, l'éditeur de la bible mondiale de la mode a indiqué avoir créé un fonds pour le musée parisien de la fashion. Celui-ci l'utilisera pour acheter des pièces de créateurs contemporains, afin de préserver ce patrimoine et de lui offrir une autre vie via des expositions.

Vogue y versera 100.000 euros chaque année, mais espère que la cagnotte atteindra 500.000 euros, grâce à la générosité mondaine qui sera sollicitée lors d'un dîner de gala annuel. Le premier raout aura lieu dans le Palais fraîchement rénové le 9 juillet, à l'occasion des défilés haute couture à Paris.

> La maison-mère de Ray-Ban explose les scores

Luxottica, l'Italien leader mondial des lunettes haut de gamme, a publié des résultats record, le 27 février. Le propriétaire de Ray-Ban, Persol, Oakley, qui produit aussi ces accessoires pour Chanel, D&G, Prada et consorts, a enregistré en 2013 un chiffre d'affaires de 7,3 milliards d'euros (+3,2%). Son bénéfice net a atteint 545 millions d'euros, en hausse de 1,9%.

Nina Godart