BFM Business

Universal Music met les bouchées doubles sur le live

Universal Music France prévoit notamment des soirées à l'Olympia, salle appartenant au groupe Vivendi.

Universal Music France prévoit notamment des soirées à l'Olympia, salle appartenant au groupe Vivendi. - Joel Saget - AFP

Olivier Nusse, président du directoire d'Universal Music France, veut que sa major sorte "de l'ancien modèle du show-business". Il aimerait qu'elle "passe à quelque chose de plus innovant".

Olivier Nusse, qui a succédé à Pascal Nègre au poste de président du directoire d'Universal Music France en février, explique dans un entretien au Figaro sa stratégie pour accompagner les artistes tout au long de leur carrière. "Ma mission est de faire en sorte que la maison change d'air. Il faut sortir de l'ancien modèle du show-business pour passer à quelque chose de plus innovant dans la diversité des services apportés aux artistes" explique-t-il.

Et pour cela, Universal Music France va renforcer son offre de concerts avec sa maison-mère Vivendi. "L'intérêt du live est d'avoir une force de proposition plus large pour nos artistes. Nous voulons compléter la production de musique par celle de spectacles et du live", explique Olivier Nusse.

Projets de création de festivals

La principale major française (45% de part de marché) compte organiser des soirées à l'Olympia, salle appartenant au groupe Vivendi, et des concerts "dans le cadre d'événements sportifs".

Début 2017, Universal va organiser avec une filiale de Vivendi la tournée de Slimane, le gagnant de "The Voice" en 2016. Les deux groupes ont aussi des "projets de reprise ou de création de festivals", annonce Olivier Nusse. "Vivendi est devenu copropriétaire du Brive festival et nous discutons avec beaucoup d'autres, et aussi avec des salles de spectacle", précise l'ancien responsable du label Mercury (appartenant à Universal).

Des projets pourraient également éclore à la télévision, où Universal est déjà partenaire de "The Voice", diffusé sur TF1, et réfléchit "avec Canal+ à de nouveaux concepts de "talent show" (télé-crochet).

D. L. avec AFP