BFM Business

Un diamant rose promis aux sommets aux enchères

Le diamant porté par l'actrice et mannequin Eliza Sam

Le diamant porté par l'actrice et mannequin Eliza Sam - Anthony Wallace - AFP

Le diamant "Pink promise" va être mis aux enchères par Christie's à Hong Kong le 28 novembre prochain. La société considère qu'il devrait être adjugé à un prix d'environ 35 millions d'euros.

Un diamant rose ovale monté en bague va être mis aux enchères par la maison Christie's à Hong Kong, où il pourrait rapporter la bagatelle de 35 millions d'euros.

La pierre de 14,93 carats est la pièce maîtresse de la bague "Pink promise (promesse rose)" et est elle-même sertie de diamants plus petits.

"La rareté des diamants roses les rend si précieux", explique à l'AFP Fung Chiang, de la division joaillerie de Christie's. "En termes de production annuelle de diamants, on a moins de 2% de diamants de couleur".

La bague ira sous le marteau le 28 novembre dans l'ancienne colonie britannique. Christie's estime qu'elle pourrait trouver preneur pour 320 millions de dollars hongkongais (35 millions d'euros), ce qui serait un record pour un bijou vendu à Hong Kong par la maison d'enchères.

Des enchères toujours dynamiques

La campagne anti-corruption lancée sur le continent n'a en rien diminué l'enthousiasme pour les ventes aux enchères dans la mégapole.

Le mois dernier, un bol de mille ans d'âge de la dynastie Song avait été adjugé pour l'équivalent de 32 millions d'euros, pulvérisant le précédent record atteint pour une céramique chinoise.

C'était mieux qu'une coupe à vin de la dynastie Ming achetée en 2014 pour 30 millions d'euros par un magnat de Shanghaï célèbre pour ses surenchères vertigineuses.

En avril, un diamant rose gros comme une prune, le "Pink Star" proposé par Sotheby's, avait battu le record mondial pour une pierre vendue aux enchères, atteignant 553 millions de dollars hongkongais.

Le "Pink Star", un ovale étincelant de 59,60 carats, avait été vendu à la chaîne de joailliers hongkongaise Chow Tai Fook, qui est très présente en Asie de l'Est.

En 2015, un milliardaire hongkongais, Joseph Lau, condamné à Macao pour corruption en 2015, avait déboursé 48,45 millions de dollars pour offrir à sa fille le "Blue Moon", spectaculaire diamant bleu de 12,03 carats mis à l'encan par Sotheby's à Genève.

La veille, il avait dépensé 28,5 millions de dollars pour un diamant rose vif relativement plus modeste.

J.M. avec AFP