BFM Business

Tourisme: Londres laisse Paris loin derrière

En 2014, la capitale britannique s’est imposée de loin comme la ville la plus visitée par les étrangers. Paris conserve le titre de ville la plus visitée au monde si on prend en compte les Français qui y ont séjourné.

Il y a un an, les deux capitales étaient encore au coude-à-coude. Mais cette fois, le doute n’est plus permis. Londres est bel et bien devenue la ville qui attire le plus d’étrangers dans le monde. C’est ce qui ressort clairement des statistiques officielles pour 2014.

L’an passé, 17,4 millions de touristes internationaux ont visité la capitale britannique, soit une augmentation de 3,5% par rapport à 2013. La ville lumière a, elle, vu sa fréquentation légèrement baisser (16,57 millions contre 16,6 en 2013), pour la première fois depuis 2004.

Paris dans une "phase de stabilisation"

C’est d’ailleurs la première fois que les chiffres sont à peu près comparables, puisque le même mode de calcul a été utilisé. L’enquête française, effectuée par le Comité régional de tourisme d’Ile-de-France, prend désormais en compte les arrivées hôtelières (au moins une nuit passée à l'hôtel) mais aussi les autres types d’hébergement (résidence touristique, locations de type Airbnb, échange d’appartements…). Les Britanniques, via l’Office for National Statistics employaient cette méthode depuis longtemps.

Comme c’était le cas lors de la campagne municipale il y a un an, les défenseurs de la capitale française ne manqueront pas de souligner la différence de superficie entre les deux zones comparées même si on compare désormais le Grand Londres (1.572 km²-8,4 millions d’habitants) au Grand Paris (819 km²-6,7 millions d’habitants). "C’est toujours difficile d’établir une comparaison, et je n’aime pas vraiment les classements", tique ainsi Nicolas Lefebvre, le directeur général de l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris. Tout en admettant que la capitale française est "plutôt sur une phase de stabilisation". Voire de légère baisse.

Londres boostée par...le Tour de France

De son côté, Londres est sur une pente ascendante depuis des années. La ville la plus peuplée d’Europe profite de la dynamique née des Jeux Olympiques de 2012, qui avaient modifié la ville en profondeur. L’office du tourisme britannique cite également, pêle-mêle, les évènements organisés autour du centenaire de la première guerre mondiale, des expositions en tous genres ayant remporté un franc succès mais aussi, ironie de l’histoire… le départ du Tour de France.

Le tableau n’est toutefois pas si sombre pour la ville lumière. Car si l’on comptabilise les visiteurs français, ce sont 32,1 millions de touristes qui ont dormi au moins une nuit à Paris en 2014. Londres, qui ne compte pas les visiteurs britanniques dans ses statistiques, reste loin derrière. Elle serait, selon Nicolas Lefebvre, "aux alentours de 28 millions de visiteurs". Cocorico.

La tendance devrait se confirmer en 2015

Selon les projections de l’index MasterCard Global Destinations Cities, publié mercredi, Paris se placerait une nouvelle fois derrière Londres en termes de fréquentation étrangère. En outre, l'impact des attentats de janvier, qui s'est déjà fait sentir en début d'année, a également eu un effet sur le mois d'avril, selon l'Office du tourisme de Paris.