BFM Business

Tahiti: French Blue va concurrencer Air France et Air Tahiti Nui

Taou, un atoll dans l'archipel de Tuamotu en Polynésie française.

Taou, un atoll dans l'archipel de Tuamotu en Polynésie française. - Gregory Boissy - AFP

À partir de mai 2018, la compagnie aérienne low cost va proposer des vols Paris-Papeete. Elle s'est engagée à pratiquer des "prix attractifs".

French Blue desservira Papeete depuis Paris-Orly via San Francisco à partir de mai 2018. Actuellement, seules les compagnies Air France et Air Tahiti Nui proposent des vols Paris-Papeete, via Los Angeles. Le gouvernement polynésien avait officiellement donné son accord à l'ouverture de cette ligne.

Les deux allers-retours hebdomadaires seront assurés par un Airbus A350-900 de 411 places. Une troisième rotation hebdomadaire sera proposée en haute saison.

Trois catégories de tarifs

La compagnie aérienne low cost prévoit trois catégories de tarifs (basic, smart et premium), selon le confort des sièges, le nombre et le poids des bagages ou encore les repas, ainsi que plusieurs options. La compagnie n'a pas annoncé ses tarifs mais s'est engagée à pratiquer des "prix attractifs". Air Tahiti Nui et Air France proposent des allers-retours Papeete-Paris entre 2.000 et 3.000 euros en haute saison en classe économique.

L'arrivée d'une compagnie low cost sur cette ligne devrait tirer les prix vers le bas. Cette concurrence inédite permettra aux Polynésiens de voyager plus, et sera aussi un atout pour le tourisme, premier secteur économique local.

La France et les États-Unis sont en effet les deux premiers marchés émetteurs de touristes pour la Polynésie française, et le coût du billet est l'un des principaux freins pour les visiteurs.

D. L. avec AFP