BFM Business

Star Wars VIII réalise presque le meilleur départ historique d'un film au cinéma

-

- - Disney - Star Wars

Avec 220 millions de dollars de recettes en un week-end aux États-Unis et 450 millions au niveau mondial, le nouveau Star Wars n'a été battu que par un seul film: le précédent.

Le huitième épisode de la saga Star Wars a réalisé la deuxième meilleure performance de l'histoire pour son week-end d'ouverture au box-office nord-américain.

"Star Wars: Les derniers Jedi" a rapporté 220 millions de dollars au cours des trois premiers jours dans les salles en Amérique du Nord et se place directement en tête du box-office, a indiqué dimanche la société spécialisée Exhibitor Relations. À ce chiffre il faut ajouter ceux du box-office hors-territoire américain qui s'est établi à 230 millions pour son premier week-end, soit un total de 450 millions de dollars engrangés dans le monde.

L'épisode 2 moins plébiscité en général

Seul l'épisode précédent de la saga Star Wars, "Le Réveil de la Force", sorti en 2015 avait réalisé une meilleure performance avec 248 millions de dollars aux Etats-Unis et 517 millions de dollars au global dans le monde. Mais le nouvel épisode de la trilogie échoue de peu (13% de moins) alors qu'en général les deuxièmes épisodes des trilogies sont les moins plébiscités par le public.

Ce nouveau volet met face à face Rey, l'héritière des Jedi, et Kylo Ren, la principale menace venue du Premier Ordre. Le film, réalisé par l'Américain Rian Johnson, offre à voir, pour la dernière fois, l'actrice Carrie Fisher dans le rôle de la princesse Leia: l'actrice est morte en décembre 2016, à 60 ans, quelques temps après avoir terminé le tournage de ses scènes. 

La France moins enthousiaste

Le groupe Disney, producteur du film, a d'ores et déjà annoncé la préparation d'une "toute nouvelle trilogie" Star Wars, en plus de l'épisode IX qui doit sortir en 2019.

En France le nouvel épisode a réalisé 504.000 entrée le premier jour, soit le meilleur démarrage de l'année et de loin dans l'Hexagone. Il se situe en revanche en-deçà du précédent Star Wars qui avait attiré en France quelque 619.200 spectateurs le premier jour, soit 19% de plus.

FBi, avec AFP