BFM Business

Sébastien Bazin: "Le meilleur soutien que l'on pourrait donner à Paris, c'est d'y revenir"

Sébastien Bazin était l'invité de BFM Business.

Sébastien Bazin était l'invité de BFM Business. - BFM Business

Sébastien Bazin, PDG d’AccorHotels, était l'invité de BFM Business. Il est revenu sur l'impact des attentats du 13 novembre à Paris.

Le message du patron d'AccorHotels est clair: "Revenez à Paris". Sébastien Bazin explique sur BFM Business qu'il y a "un impact économique réel depuis les attentats. Notamment à Paris et dans l'Île de France. Il est assez faible sur la province".

Si la tenue de la COP21 à Paris permet actuellement de soutenir la fréquentation, le groupe hôtelier constate une baisse des réservations de dernière minute pour la deuxième quinzaine de décembre qui sont "peu nombreuses" par rapport à l'an dernier, a expliqué le PDG.

Et selon lui, "le meilleur soutien que l'on pourrait donner à Paris, c'est d'y revenir". Sébastien Bazin, qui pense surtout à ceux qui sont déjà venus, qui connaissent déjà Paris, ne prêche pas uniquement pour sa paroisse. Il souligne que les musées, les magasins, les restaurants, bref tout le monde attend les touristes et autres voyageurs.

Un trou d'air

Mais d'après le patron d'AccorHotels, tous ont un rôle à jouer pour redonner confiance. "Le public, le privé, la mairie de Paris, les aéroports de Paris, les Galeries Lafayette, les ambassades… Ils doivent tous parler d'une seule voix auprès de ceux qui se posent des questions". Sébastien Bazin table sur un trou d'air de trois, quatre mois. Un trou d'air qui "va se résorber à condition que la sécurité soit assurée par les pouvoirs publics".

L'ancien président du Paris Saint-Germain estime également que les hôtels ne sont pas l'épicentre de la menace terroriste mais que comme tout lieu, ils ont une responsabilité.

D. L.