BFM Business

Samsonite s'empare de Tumi

Samsonite étend son empire.

Samsonite étend son empire. - Philippe Lopez - AFP

Le numéro 1 mondial des bagages rachète son concurrent. Le montant de l'opération atteint 1,8 milliard de dollars.

La rumeur courrait, c'est désormais officiel. Le groupe Samsonite, n°1 mondial des bagages, va racheter le fabricant américain de bagages de luxe Tumi, dans une opération d'une valeur de 1,8 milliard de dollars. Dans un communiqué à la Bourse de Hong Kong, où Samsonite est coté depuis cinq ans, le groupe précise qu'il versera 26,75 dollars par action, soit un tiers de plus que la valeur du titre de Tumi mercredi avant que les rumeurs de rachat ne soient ébruitées.

Samsonite, dont l'action a bondi vendredi matin de 5% à 24,85 dollars hongkongais (3,20 dollars américains) à l'annonce de cette acquisition, explique dans son communiqué que Tumi correspond "parfaitement" sur le plan stratégique à ses activités. "C'est une acquisition qui va faire évoluer Samsonite. Elle va augmenter de façon importante notre présence sur le très attractif segment des sacs d'affaires de haute qualité", a déclaré le directeur général de Samsonite Ramesh Tainwala.

Fondé en 1910

Tumi, qui a vu son chiffre d'affaires net progresser de 4% à 547,7 millions de dollars en 2015, compte plus de 170 magasins dans le monde et pense en ouvrir 20 de plus cette année, rapporte l'agence Bloomberg. "Samsonite va permettre à Tumi d'atteindre de nouveaux marchés en pleine expansion, tout en conservant la haute qualité pour laquelle la marque est connue", a déclaré le directeur général de Tumi Jerome Griffith. Jackson Wong, analyste chez Simsen Financial a vu dans cette acquisition une "bonne opération" de Samsonite. "Tumi est une marque prémium (...) qui va augmenter l'image de marque" de Samsonite, a-t-il dit à l'AFP. "Les Chinois adorent Samsonite, mais ces dernières années, ils se tournent vers les valises de luxe, ce qui explique que Samsonite se renforce dans le haut de gamme."

Samsonite avait fait son introduction à la Bourse de Hong Kong en juin 2011, levant 1,25 milliard de dollars américains, afin de profiter de la croissance du marché asiatique. Fondé en 1910 au Colorado, le groupe a frôlé la faillite en 2003. Il a été racheté en 2007 par le fonds britannique CVC Capital Partners, qui le contrôle aujourd'hui. Samsonite envisage de doubler ses ventes annuelles d'ici la fin 2020, pour les porter à 4,7 milliards de dollars. Le groupe a annoncé neuf acquisitions depuis 2012. Samsonite distribue notamment déjà les marques Samsonite, American Tourister, Hartmann et High Sierra. Il avait acquis en avril 2014 son petit concurrent français Lipault, qui fabrique des bagages légers et colorés, pour un montant de 20 millions d'euros en numéraire.

D. L. avec AFP