BFM Business

Richemont anticipe un bond de ses bénéfices

Richemont, propriétaire de 18 marques de luxe, anticipe un bond de 20 à 40% de son bénéfice net.

Richemont, propriétaire de 18 marques de luxe, anticipe un bond de 20 à 40% de son bénéfice net. - -

Propriétaire de marques comme Cartier et Van Cleef, le groupe de luxe a vu ses ventes bondir. Il a annoncé, ce lundi 6 août, que ses bénéfices devraient augmenter de 20 à 40% au premier semestre 2012-2013.

Sur les quatre premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de Richemont est en hausse de 24%. Les ventes des marques Cartier, Montblanc, Van Cleef, Lancel ou encore Chloé, dont il est propriétaire, ne cessent de progresser.

Au vu de ces chiffres, le deuxième acteur mondial du luxe, derrière LVMH, a annoncé qu’il anticipait un bond de son bénéfice net semestriel compris entre 20 et 40%. Le bénéficie opérationnel devrait lui aussi enregistrer une progression comparable.

Des prévisions soumises aux variations des taux de change

Jusqu'ici, les analystes tablaient sur une hausse de 18% du résultat opérationnel et de 31% pour le bénéfice net sur un an pour le premier semestre 2012-2013.

Certes, la fourchette donnée par Richemont est large, mais vu la conjoncture actuelle, le groupe ne veut céder à aucun triomphalisme. D’ailleurs, il précise que ces prévisions pourraient être revues à la baisse selon l'évolution des affaires en août et septembre, ainsi que l'impact des variations des taux de change.

Le groupe de luxe suisse publiera l'état de ses ventes à fin août le 5 septembre prochain.

Karine Vergniol et BFMbusiness.com