BFM Business

Retard à l'allumage pour D8

Les audiences de D8 peinent à décoller.

Les audiences de D8 peinent à décoller. - -

La chaîne gratuite du groupe Canal Plus réalise un départ en demi-teinte, dû notamment aux mauvais scores de l'émission de Laurence Ferrari, le Grand 8.

Démarrage en douceur pour D8. Il y a exactement un mois, la chaine de la TNT, ex Direct 8, était relancée par son nouveau propriétaire Canal Plus. Le groupe a investi des dizaines de millions d'euros dans sa nouvelle chaine gratuite. Mais, pour l'instant, les audiences peinent à décoller. La chaine a réuni en moyenne au mois d'octobre 2,5% de parts d'audience, en légère progression sur un an, malgré une grosse campagne de publicité. On est encore loin de l'objectif de 4% de part d'audience fixé par la direction de Canal Plus pour 2015.

"Le Grand 8" déçoit

Dans le détail, D8 a plutôt réussi son pari sur les programmes de prime time, grâce à la diffusion de films préstigieux et de séries sorties des stocks de Canal+, comme Braquo ou Le Parrain. Mais les audiences de la chaine sont plombées par quelques échecs retentissants : en journée, l'émission de Laurence Ferrari, le Grand 8, ne séduit en moyenne que 100 000 téléspectateurs. Autre déception: le jeu d'aventure Amazing Race, plus gros lancement de la chaine, qui n'a réuni pour son troisième numéro hier que 600 000 téléspectateurs. Il faudra faire beaucoup mieux pour aller chatouiller la concurrence et pour équilibrer le budget de 120 millions d'euros alloué par Canal+ à sa nouvelle chaine gratuite.

Simon Tenenbaum